Maroc : les investissements directs étrangers en hausse de 16,9% malgré la pandémie de covid-19

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’Office des changes vient de publier une note sur le flux des investissements directs étrangers. Ils enregistrent une hausse de 16,9 % sur les huit premiers mois de l’année 2021. Le royaume a attiré un flux net d’investissements directs étrangers (IDE) à hauteur de 12,56 milliards de dirhams. Selon les chiffres des indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d’août, le Maroc reste attractif malgré la crise du covid 19.

L’office de change du Maroc a rendu public ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d’août. Le flux net des investissements directs étrangers IDE a atteint près de 12,56 milliards de dirhams aux 8 premiers mois de l’année 2021, en hausse de 16,9% par rapport à la même période en 2020. Cette évolution est attribuable à l’augmentation des recettes de 16% à 19,98 milliards de dirhams, plus importante que celle des dépenses.

Les investissements directs marocains à l’étranger (IDME) se sont situés à 12,20 milliards de dirhams à fin août 2021, soit le plus haut niveau atteint durant la même période au titre des cinq dernières années, affichant une hausse de près de 6,94 milliards de dirhams comparé à la même période de l’année 2020.

S’agissant de la reprise et des perspectives, un rapport sur l’investissement dans le monde 2021 de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement CNUCED, estime qu’elles dépendent, entre autres, du rythme de la reprise économique et d’une éventuelle rechute de la pandémie, de l’impact potentiel des programmes de relance sur les IDE, et des pressions politiques.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com