Burkina Faso : 80 victimes dans une attaque armée

Au 80 personnes, dont 65 civils et 15 gendarmes, ont été tuées au Burkina Faso, dans une attaque menée par des djihadistes présumés contre un convoi militaire qui escortait des civils. En juillet 2021, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (Hcr) avait indiqué que le nombre des personnes forcées de fuir les violences avait atteint un niveau sans précédent. Plus de 1,3 million de Burkinabés sont devenus des déplacés internes en un peu plus de deux ans.

Bouton retour en haut de la page
Feedback