Ethiopie : l’ONU s’inquiète de la violence indicible au Tigré

Dans une déclaration à la presse à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations Unies a déclaré qu’il était gravement préoccupé par la situation en Éthiopie, en particulier la “violence indicible” contre les femmes et d’autres personnes au Tigré. Selon le chef de l’ONU, la propagation du conflit, a-t-il ajouté, a “pris au piège encore plus de gens dans son horreur”. Pour « donner une chance à la paix » en Éthiopie, le Secrétaire général a appelé à agir sur trois fronts : la fin immédiate des hostilités ; un accès humanitaire garanti sans restriction, ainsi que le rétablissement des services publics dans toutes les zones touchées ; et la création de conditions qui « permettent le début d’un dialogue politique mené par l’Éthiopie pour trouver une solution à la crise ».

Bouton retour en haut de la page
Feedback

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com