RD Congo : le parc Salonga retiré du patrimoine mondiale en péril

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

En République démocratique du Congo, le parc Salonga, la plus grande réserve de forêt tropicale humide d’Afrique a été retiré du patrimoine en péril de l’Unesco. La mesure fait suite à des efforts consentis par le gouvernement pour améliorer les conditions de sa préservation. 

La nouvelle réjouit les autorités de la République démocratique du Congo ce 19 juillet 2021. Le parc national de la Salonga est retiré du patrimoine mondial en péril de l’Unesco après 15 ans de léthargie. L’insuffisance des capacités de gestion, la corruption et le manque d’infrastructures ont rendu extrêmement difficile la tâche des autorités. Mais les efforts consentis par les autorités ont permis d’arriver à ce résultat.

D’une superficie de 36 000 km2, le parc national de la Salonga est considéré comme la plus grande réserve de forêt tropicale humide d’Afrique. En 2005, le World Wildlife fund et d’autres partenaires avaient lancé un programme de soutien à l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature visant à réduire le niveau de dégradation des ressources naturelles du Parc National de Salonga atteint au cours des vingt dernières années.

Limité par des cours d’eau qui assurent son isolement, le parc de la Salonga sert d’habitat à de nombreuses espèces endémiques menacées : le bonobo, le paon du Congo, l’éléphant de forêt et le crocodile africain à museau étroit, selon l’Unesco. 

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com