Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

RD Congo : quel modèle économique pour une transition durable vers les énergies vertes ?

La République démocratique du Congo est par la richesse de son sous-sol, au cœur de la transition vers les énergies vertes. Le marché de fabrication des batteries et véhicules électriques pourrait générer à long terme plus de 800 mille milliards de dollars. Au cœur de l’Afrique et premier producteur de coltan, cobalt et autres minéraux qui entrent dans la composition de ces batteries et véhicules, le pays doit mettre en place un modèle économique solide et intégrateur pour le succès de ce projet.

La transition vers les énergies vertes suscite un espoir pour les économies africaines. La République démocratique du Congo à la tête d’un méga projet de fabrication des batteries et véhicules électriques doit poser des bases pour le succès de ce projet. Un modèle économique bien cohérent avec l’adhésion de l’ensemble du continent est donc nécessaire pour que l’Afrique ne passe pas à côté de cette aubaine qui se présente.

Dans ce marché de plus de 800 mille milliards de dollars à la portée du continent noir, l’Afrique tout entière est appelée à accompagner la République démocratique du Congo qui mise sur la richesse de son sous-sol pour changer la donne et asseoir son économie. Premier producteur mondial de coltan, cobalt et d’autres minerais qui entrent dans la composition des batteries et véhicules électriques, le pays est donc le pilier dans cette industrie qui focalise l’attention de tous.

Co-organisée par la Commission Économique pour l’Afrique et le ministère de l’Industrie de la RDC, le DRC-Africa Business Forum qui a eu lieu du 24 au 25 novembre à Kinshasa a étalé l’incontournabilité de l’Afrique dans la transition vers les énergies vertes. Une position qui nécessite par ailleurs un leadership clairvoyant pour l’Afrique, soutiennent les observateurs.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com