Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Rwanda : numérisation des données médicales dans tous les hôpitaux d’ici 2024

Au Rwanda, le gouvernement veut donner une identité numérique à chaque patient pour améliorer les services de santé. Un objectif qu’il compte atteindre en numérisant l’ensemble du système de santé national.C’est par ailleurs à l’occasion du lancement du Symposium sur la recherche et les politiques en santé 2022 tenu le mardi 31 mai 2022 dans le pays que ce projet a été annoncé par le secrétaire permanent du ministère de la Santé, Zachée Iyakaremye.

A l’occasion du lancement du Symposium sur la recherche et les politiques en santé 2022,le Rwanda a annoncé dans les prochains mois la numérisation de l’ensemble de son système de santé d’ici 2024. Un projet qui selon l’exécutif permettra de donner une identité numérique à chaque patient pour améliorer les services de santé. Selon le secrétaire permanent du ministère de la Santé, Zachée Iyakaremye, l’objectif est d’avoir toutes les informations sur les patients en un seul endroit et de les numériser tout en mettant fin à la paperasse.

« Le but est d’introduire le processus tout entier de suivi sanitaire de l’enregistrement du patient incluant la consultation jusqu’à la décharge. Par ailleurs,les pharmaciens communautaires seront également intégrés et auront un lien pour voir les précédentes prescriptions médicales faites pas les autres docteurs qu’a rencontrer un patient et lui assurer un meilleurs suivi »

Zachée Iyakaremye, Secrétaire permanent du ministère de la Santé

D’après une précision des autorités médicales, au Rwanda, les patients sont encore tenus de porter des registres médicaux physiques Plus de 400 des  513 établissements de santé du pays disposent d’ordinateurs qui peuvent aider à stocker les données des patients. A cet effet, le gouvernement a lancé la numérisation des données médicales dans les hôpitaux de district, régionaux et de référence. Cependant, il reste encore des milliers de carnets médicaux papier en attente de numérisation.

« Etre à même d’obtenir tout les dossier médicaux de toutes les cliniques ou est passé un patient permettra d’apporter un niveau de précision plus claire au médecin sur l’état d’un patient » 

Zachée Iyakaremye, Secrétaire permanent du ministère de la Santé

Soulignons que dans sa phase initiale, le projet coûtera environ 12 millions de dollars US avec des coûts totaux prévus estimés à 34,3 millions de dollars US à long terme. Ce projet de numérisation du système de santé selon les autorités s’aligne sur le plan stratégique One Health II du pays sur la période 2019-2024.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com