Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sénégal : le Pastef saisit la Cour suprême et le tribunal de Ziguinchor pour contester sa suspension

Le 4 octobre 2023, les avocats d’Ousmane Sonko ont fait appel de sa radiation sur les listes électorales et ont engagé une double action en justice pour contester la suspension du Parti des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) et l’interdiction de délivrer les formulaires de parrainage nécessaires à sa candidature à la présidentielle de 2024. Ils argumentent que le parti n’a pas d’irrégularités. Ousmane Sonko a également déposé une requête devant la Cour de justice de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, le 19 septembre 2023. Ses partisans attendent des réponses positives des tribunaux dans dix jours.

Les avocats de l’opposant Ousmane Sonko ont déposé un recours en annulation de sa radiation sur les listes électorales. Le 4 octobre 2023, le leader du parti des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef)  s’est lancé dans une double offensive judiciaire au tribunal d’instance de Ziguinchor et à la Cour suprême du Sénégal. 

Nous avons déposé le dossier auprès du tribunal d’instance de Ziguinchor qui a reçu tous les documents et les pièces annexes. Il doit donc y avoir une audience ici au tribunal de Ziguinchor à l’issue de laquelle le tribun prendra une décision. Et la bonne décision sera de rétablir la candidature d’Ousmane Sonko.

Djiby DIAGNE, AvocatSénégal

Frappé de suspension au Sénégal, le Pastef s’est vu interdire la délivrance des formulaires de parrainage, nécessaires à la candidature d’Ousmane Sonko à la présidentielle de 2024. Les avocats et les membres du Pastef rejettent la dissolution et la radiation du parti, avec pour argument que l’existence de la formation politique ne présente aucune irrégularité.

Ousmane Sonko ne s’en est rendu compte que lorsqu’il a envoyé son mandataire chercher les formulaires de parrainage. C’est alors que l’administration en charge des élections lui a renvoyé le message qu’il ne pouvait pas avoir les formulaires parce qu’il avait été radié, alors que nous savons que cela nécessite une procédure qui doit notifier la personne concernée.

Djiby DIAGNE, AvocatSénégal

Avant la saisine des instances judiciaires sénégalaises, Ousmane Sonko a déposé un recours auprès de la Cour de justice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest, le 19 septembre 2023. Optimistes, les partisans du camp Sonko attendent des réponses favorables du tribunal d’instance de Ziguinchor et de la Cour suprême dans dix jours.

Agenda

Impossible de recevoir des informations à propos de ce blog en ce moment.

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com