Sénégal : vers une stratégie de gestion de la dette à moyen terme

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Sénégal a mis en place une Stratégie de gestion de la dette à moyen terme (SDMT). La finalité selon les autorités est de proposer la meilleure combinaison possible entre dette intérieure et dette extérieure afin de couvrir les besoins de financement au moindre coût et risque du Sénégal. À noter que la formulation de la présente SDMT s’est appuyée sur les données de la dette publique définitivement arrêtées à fin juin 2020, l’encours projeté à fin 2020 et le service prévisionnel qui découle dudit encours.

Afin de contribuer au développement du marché domestique des titres publics et d’assurer une exécution financière des politiques publiques, le Sénégal met en place sa Stratégie de gestion de la dette à moyen terme SDMT. Ceci permettra au pays de disposer d’un référentiel pour une bonne gestion de la dette publique sur la période de 2021-2023, s’inscrivant dans la poursuite des orientations des autorités publiques pour un Sénégal émergent à l’horizon 2035.

En effet, la mise en place de la SDMT, devrait pouvoir permettre au Sénégal de combler les besoins de financement et faire face aux obligations de paiement du Trésor et de s’assurer que les risques liés au portefeuille de la dette publique restent dans des limites acceptables. Il vise en outre à garantir que les coûts de financement soient les plus faibles possibles, tout en approfondissant le marché domestique de titres publics.

Le document renseigne que le champ de couverture actuel de la Stratégie de gestion de la dette à moyen terme est circonscrit à la dette intérieure et extérieure de l’administration centrale. Par conséquent, la dette contractée par les autres démembrements de l’Etat n’a pas été prise en compte du fait de l’indisponibilité des données y afférentes.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com