Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Sierra Leone : le pays engage une série de mesures en faveur des droits humains

Selon la Commission nationale pour la démocratie et les droits de l’homme, la Sierra Leone est probablement le pays qui a le plus grand besoin d’une commission des droits de l’homme forte. Ce pays a longtemps fait face à une démocratie fragile. Toutefois, le gouvernement du président Julius Maada Bio ne manque pas d’adopter des réformes en matière de démocratie et de respect des principes fondamentaux des droits humains.

En Sierra Leone, la peine de mort a été abolie le 8 octobre 2021. Élu président en 2018, Julius Maada Bio a marqué un pas vers l’adhésion aux principes de droits de l’Homme avec cette abrogation. Avec un score de 64 sur 100 au classement 2021 de la Freedom House, la Sierra Léone est considérée comme un pays de liberté. Toutefois, des efforts restent à faire selon Amnesty international.

Si on voit dans le domaine de la gouvernance, c’est un pays, dans lequel est ancré la gestion ethniciste du pouvoir. Et ce sont des habitudes qui sont tellement ancrées qu’ il va falloir plusieurs générations pouvoir l’enlever et une volonté profonde de la société sierra léonaise de se réformer. Et ce n’est pas un président, sur un mandat tu peux changer cela.

Boubacar BA, JournalisteSénégal

En 2018, la Sierra Leone a organisé des élections présidentielle, législatives et locales. C’était la quatrième élection présidentielle démocratique depuis la fin de la guerre civile, en 2002. Depuis cette date, les autorités Sierra Léonaises ont multiplié les actions pour accroître l’engagement des citoyens, promouvoir les partis politiques démocratiques. Une situation qui, de l’avis de certains observateurs, à permis à cet État ouest africain, de rompre avec la dictature et d’adopter la transition démocratique.

Là où le président peut changer les choses, il a tenté de le faire, on voit le cas avec l’abolition de la peine de mort. C’est une opération réussie. Mais, il reste beaucoup de domaine. Par exemple dans le domaine de la santé avec l’état des hôpitaux. Vous avez aussi les droits des filles, les droits des femmes, la liberté d’expression, les médias. Il y a un projet de loi et législatif qui a été mis en place, mais qui n’a pas encore été entamé.

Boubacar BA, JournalisteSénégal

A l’issue de 11 années d’une guerre civile dévastatrice, avec plus de 150 000 victimes, la Sierra Leone, a entrepris une série de réformes des secteurs de la sécurité et de la gouvernance, des composantes essentielles de la construction d’une nation. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com