Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

UMOA : 38,3 milliards FCFA générés par les microfinances en 2021

Les institutions de microfinance de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) ont affiché une certaine dynamique de croissance en 2021. Elles ont généré des profits de 38,3 milliards FCFA en 2021 selon la Commission bancaire. Cette hausse est principalement due à l’atténuation de l’impact de la crise sanitaire sur le secteur sur cette période.

La situation du secteur de la microfinance dans les pays membres de l’UMOA au titre de l’année 2021 a été très favorable. Les données de la Commission bancaire révèlent que ces microfinances ou systèmes financiers décentralisés ont quadruplé à 38,3 milliards FCFA leur profit en 2021 retrouvant ainsi leur niveau de performance devant la pandémie.

Une économie qui souhaite avoir de la croissance et qui veut se développer a besoin de trouver des sources de financement. Généralement dans les pays sous-développés, le financement des PME et des PMI pose énormément problème et vous avez tout un pan de la population qui est pauvre et qui est exclu du système bancaire. Et justement, la microfinance est là pour permettre à cette activité de se développer. Le regain de la microfinance est un indicateur de la volonté d’une partie de la population à vouloir mener des activités économiques.

Boubacar BA, Journaliste

Le bilan total des établissements financiers de l’espace UEMOA a connu une hausse de 12,3 % en 2021. Son chiffre a atteint 2879,9 milliards FCFA. En outre, les actifs de toutes les sociétés de microfinance de grande taille ont augmenté dans tous les pays de l’UMOA.

Le problème fondamental qu’on a au niveau des micro finances, ce sont les taux d’intérêts qui sont quand même très élevés. Il y a aussi le problème du remboursement. Généralement les populations féminines remboursent mieux plutôt que les populations masculines. Mais aussi, de temps en temps certaines micro finances qui sont assez dures avec ces populations là et ces populations auraient mérité un peu plus de protection de la part de l’État.

Boubacar BA, Journaliste

Par ailleurs, les institutions de microfinance dénombré dans l’espace UEMOA ont desservi plus 17 millions de personnes en produits et services financiers, à travers 4.370 points de service répartis dans les États membres de l’Union à fin mars 2022. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com