Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Une pléiade de personnalités appelle à l’exclusion du polisario de l’Union africaine

En parallèle au forum international MEDays, qui s’est tenu du 02 au 05 Novembre 2022 à Tanger au Maroc. Une vingtaine de personnalités africaines ont appelé à l’expulsion de RASD de l’Union Africaine.  

En parallèle au Forum International MEDays qui s’est tenu du 02 au 05 novembre 2022 à Tanger au Maroc, plusieurs personnalités africaines ont a l’issu d’une table ronde lancé un appel à l’expulsion de la République arabe sahraouie démocratique, RASD de l’Union Africain. Les initiateurs de l’Appel de Tanger ont réitéré la nécessité de respecter les principes du droit international, de la souveraineté et de l’indépendance des Etats africains;  Mohamed H’Midouche, Président Inter Africa Capital Group a partagé sa vision de l’appel de Tanger. 

Nous suivons cette dynamique de vouloir renforcer l’Union africaine et nous pensons que la RASD a été admise malencontreusement, c’était une erreur qui a été faite. Aujourd’hui en marge de la rencontre des MEdays, nous sommes réunis et nous avons appelé les pays africains à engager un processus d’exclusion de cette institution parce que que c’est un précédent qui risque d’être fâcheux pour l’avenir du continent.

Fahmi Saïd Ibrahim, ancien ministre des affaires étrangères Comores

À titre de rappel,  la République arabe sahraouie démocratique  qui est membre de plein droit de l’organisation panafricaine depuis 1982 réclame un référendum d’autodétermination. Le Maroc, de son côté, rejette toute autre solution qu’une autonomie sous sa souveraineté.Présent à cette table ronde au Maroc, Brahim Fassi Fihri de l’institut Amadeus s’est réjoui de cette démarche entamée par les initiateurs de l’appel de Tanger.

Au moment où nous travaillons tous pour le panafricanisme, pour le renforcement de l’Union africaine, nous ne pouvons pas accepter que des entités qui font de la séparation et du sécessionnisme et qui ne constituent pas des Etats soient au sein de cette organisation parce que cela décrédibilise la totalité du fonctionnement de l’Union africaine. 

Martin Ziguele, ancien premier ministre Centrafrique

 Pour les initiateurs, l’appel de Tanger s’inscrit dans la vision panafricaine durable de l’agenda 2063 de l’Union Africaine à savoir une Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com