Afrique – COP26 : 143 millions USD en faveur des pays vulnérables

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Des initiatives se multiplient en faveur de l’adaptation climatique dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest. 143 millions de dollars en faveur de l’adaptation climatique dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest a été annoncé lors de la COP26. Des investissements qui vont permettre de restaurer les terres dégradées et à fournir des systèmes d’informations climatique et une assurance agricole.

Un montant de 143 millions de dollars a été annoncé lors de la COP 26 pour l’adaptation climatique dans la région du Sahel. Dénommé Programme africain de gestion intégrée des risques climatiques, il opérera dans sept pays du Sahel. Le programme a déjà reçu un don de 82,8 millions de dollars du Fonds Vert pour le Climat et un cofinancement de 60,4 millions de dollars du FIDA, de la BAD et de l’African Risk Capacity.

La région du Sahel est l’une des plus vulnérables aux effets du changement climatique. Les pays du Sahel se classent parmi les 20 % les plus vulnérables et les moins préparés au changement climatique. Trois pays, Niger, Tchad, Mali font partie des 10 % les plus à risque.

Cette initiative vient s’ajouter à plusieurs autres programmes d’adaptations au changement climatique sur le continent. Il s’agit notamment de celle de la grande muraille verte de 8 000 kilomètres allant de Dakar à Djibouti avec des promesses de financement de 14 milliards de dollars sur cinq ans.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com