Afrique : la SADC demande la levée de l’embargo financier et économique sur le Zimbabwe

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Dans l’optique de mettre fin à l’embargo financier et économique sur le Zimbabwe, les Etats membres de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) ont organisé un appel pour la levée immédiate des sanctions internationales imposées au pays. La SADC explique que les sanctions imposées au Zimbabwe ont des effets dévastateurs sur l’économie.

Afin de permettre au Zimbabwe d’aller de l’avant et sans entraves dans sa quête de croissance économique, les pays membres de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) souhaitent la levée des sanctions internationales imposées à ce pays. En soutien à son pays membre, la SADC a organisé lundi 25 octobre, un appel de lutte pour la levée des sanctions immédiates contre le Zimbabwe. L’annonce a été publiée par le site internet de l’organisation de la région.

Depuis février 2002, les Etats Unis et l’Union européenne ont imposé au Zimbabwe plusieurs sanctions financières. Ces sanctions avaient été à l’origine imposées contre l’ancien président Robert Mugabe et ses proches, leur interdisant de se rendre aux États-Unis. D’autres mesures ont bloqué l’accès du Zimbabwe aux prêts des institutions financières internationales.

Les chefs de mission et chargés d’affaires de la SADC jugent ces sanctions illégales et punitives pour l’économie du Zimbabwe, d’où cet appel à leur levée immédiate et inconditionnelle. Ils se disent inquiets et désapprouvent les mesures d’austérité qui sont imposées au Zimbabwe depuis des années. Selon eux, les sanctions imposées au Zimbabwe, qu’elles soient ciblées ou restrictives, constituent une contrainte et une entrave fondamentales aux perspectives de redressement économique, de sécurité humaine et de croissance durable du pays.

Dans l’optique de mettre fin à l’embargo financier et économique sur le Zimbabwe, les Etats membres de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) ont organisé un appel pour la levée immédiate des sanctions internationales imposées au pays. La SADC explique que les sanctions imposées au Zimbabwe ont des effets dévastateurs sur l’économie.

Afin de permettre au Zimbabwe d’aller de l’avant et sans entraves dans sa quête de croissance économique, les pays membres de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) souhaitent la levée des sanctions internationales imposées à ce pays. En soutien à son pays membre, la SADC a organisé lundi 25 octobre, un appel de lutte pour la levée des sanctions immédiates contre le Zimbabwe. L’annonce a été publiée par le site internet de l’organisation de la région.

Depuis février 2002, les Etats Unis et l’Union européenne ont imposé au Zimbabwe plusieurs sanctions financières. Ces sanctions avaient été à l’origine imposées contre l’ancien président Robert Mugabe et ses proches, leur interdisant de se rendre aux États-Unis. D’autres mesures ont bloqué l’accès du Zimbabwe aux prêts des institutions financières internationales.

Les chefs de mission et chargés d’affaires de la SADC jugent ces sanctions illégales et punitives pour l’économie du Zimbabwe, d’où cet appel à leur levée immédiate et inconditionnelle. Ils se disent inquiets et désapprouvent les mesures d’austérité qui sont imposées au Zimbabwe depuis des années. Selon eux, les sanctions imposées au Zimbabwe, qu’elles soient ciblées ou restrictives, constituent une contrainte et une entrave fondamentales aux perspectives de redressement économique, de sécurité humaine et de croissance durable du pays.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com