Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : les pertes fiscales ont reculés sur le continent en 2021

Le combat contre l’évasion fiscale commence à porter ses fruits ; les rapports internationaux sur ce phénomène indiquent que les pertes fiscales en Afrique ont reculé de 8,3 milliards de dollars pour se situer à 17,1 milliards de dollars en 2021. Un résultat attribué notamment au rôle que jouent les ONG et les organisations de la société civile.

C’est un constat encourageant pour le monde des finances. Les pertes fiscales sont en repli en Afrique. Elles ont reculé à 17,1 milliards de dollars selon le rapport 2021 sur l’état de la justice fiscale dans le monde. Il s’agit donc d’un repli de 8,3 milliards de dollars sur les 25,4 milliards de dollars de pertes fiscales enregistrés en 2020. Ce résultat est, de l’avis de certains analystes, le fruit de combats menés au quotidien par des organisations de la société civile et certaines ONG.

Même si la situation s’est améliorée, il y a du chemin à faire en matière de justice fiscale. Le montant des pertes enregistrées en 2021 correspond au budget nécessaire pour vacciner 82,1% de la population africaine contre le covid-19. Certains pays même en pâtissent au niveau de leur produit intérieur brut et leur budget de santé publique.

Plusieurs recommandations sont faites à l’endroit des pays africains pour redresser leurs finances. Les organisations de la société civile et les ONG militent depuis un moment pour l’instauration d’une instance onusienne pour mieux gérer les flux financiers. Ils appellent également les pays à identifier les plus fortunés de manière à leur imposer le juste impôt à payer.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com