Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : les ministres de la CEDEAO veulent une reconnaissance mutuelle des tests PCR-covid

Dans le cadre de la réouverture prochaine des frontières terrestres de l’espace CEDEAO, les ministres de cette institution ont formulé des recommandations à l’endroit des chefs d’Etat. Il s’agit de l’harmonisation de la reconnaissance mutuelle des tests PCR-covid aux frontières terrestres ainsi que l’harmonisation de leur durée de validité.

Afin de soulager les voyageurs qui dépensent une fortune dans les tests covid, les ministres de la CEDEAO prévoient une harmonisation mutuelle des tests PCR Covid-19 et la réouverture des frontières terrestres. C’est lors de la seconde session ordinaire du Conseil des ministres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui se tient à Abuja au Nigeria, que les ministres ont formulé ces recommandations à l’endroit des chefs d’Etat.

À travers ces recommandations, les responsables de la CEDEAO veulent mettre fin aux frais des tests PCR imposés aux voyageurs à chaque frontière. En effet, les voyageurs sont actuellement contraints à chaque frontière, de faire un test PCR malgré la possession d’un test Covid-19 négatif. Si la mesure rentre effectivement en application, elle permettra de simplifier des formalités de voyages.

L’avènement du COVID-19 en 2020 en Afrique de l’Ouest a négativement affecté le volume des échanges commerciaux et la mobilité des personnes. Les mesures de riposte contre la pandémie avec la fermeture brusque des frontières ont suspendu la mise en œuvre des instruments d’intégration communautaire sur la libre circulation des personnes et des biens.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com