Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : plaidoyer de la BAD pour des politiques énergétiques gagnant-gagnant

Le Chef de division, Extractives de la banque africaine de développement appelle le gouvernement congolais à mettre en place une politique équilibré pour garantir le bénéfice de toutes les parties prenantes à la chaîne de valeur de véhicule et batterie électrique. Selon l’institution, cette politique va encourager de nombreuses communautés et pays à apporter du leurs dans l’aboutissement de ce projet d’industrialisation.

Industrialiser le pays à l’horizon 2030 est un challenge que se donne la République démocratique du Congo. Pour le remporter, la banque africaine de développement invite le pays à mettre en place une stratégie universelle assurant le gain de toutes les parties prenantes allant des communautés locales aux sous-régions africaines.

D’après des experts, de nombreux investisseurs, ressources humaines et intellectuelles sont généralement sceptiques à l’idée de participer à l’aboutissement des projets tant nationaux que locaux. Ce scepticisme viendrait du fait que les accords souvent signés ne garantissent pas toujours le respect des côte part des différentes parties prenantes.

Pour la Banque africaine de développement, pour implémenter les politiques adéquates assurant le gain de chaque partie prenante, la République démocratique du Congo devra au préalable faire une analyse détaillée des différentes options de politique qui pourrait éventuellement attirer de nombreux autres investisseurs.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com