Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Afrique : renforcement de la coopération économique entre la Gambie et le Maroc

Le ministre des Affaires étrangères de la Gambie, Mamadou Tangara, s’est entretenu avec son homologue du Maroc, Nasser Bourita, lors des rencontres organisées à Marrakech, au Maroc, en marge du 14e Sommet des affaires Etats-Unis – Afrique. En marge de cette rencontre de haut niveau, Africa24 s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Gambiens à l’étranger de la République de Gambie, M. Mamadou Tangara, sur les liens avec le Maroc et les échanges de l’Afrique avec le monde.

Le ministre gambien des Affaires étrangères a, au cours d’un entretien accordé à Africa24 à Marrakech, mis l’accent sur les perspectives des pays africains, dans le développement de la coopération avec le Maroc, en rapport avec les différentes crises qui constituent une entrave pour les économies. S’agissant des relations bilatérales, le chef de la diplomatie gambienne a relevé que Banjul et Rabat œuvrent ensemble pour que la commission mixte maroco-gambienne soit effective dans un avenir très proche. Ceci passera notamment par le renforcement de la coopération économique avec le Maroc, qui est la porte d’entrée vers l’Afrique, l’Europe et l’Afrique subsaharienne.

“Les relations entre le Maroc et la Gambie sont excellentes et nous sommes en train de travailler même pour la tenue d’une commission mixte dans les plus brefs délais pour renforcer davantage cette coopération. Cette commission mixte sera précédée d’un Business Forum qui va aussi permettre aux hommes d’affaires et au secteur privé de participer au renforcement de ces relations. Nous savons tous que le secteur privé est quand même le moteur du développement et peut résorber beaucoup de crises que peut connaître le secteur public. Donc c’est de grands employeurs et ce qui est important, c’est de créer les conditions idoines pour qu’il puissent travailler dans un cadre juridique bien précis afin que leurs affaires puissent prospérer.”

Mamadou Tangara, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Gambiens à l’étranger

Les délégations américaines et les officiels africains présents à la 14ème édition du U.S.-Africa Business Summit, accueillie par le Maroc du 20 au 22 juillet, ont mis en avant la nécessité de réformes économiques nécessaires pour créer un climat approprié et la mobilisation des partenaires internationaux pour l’Afrique.

“Aujourd’hui, il est important que les Africains croient en eux-mêmes et savoir que nous avons beaucoup d’opportunités et qu’on peut sortir et relever ensemble les défis si on travaille ensemble. C’est quand même inquiétant de voir qu’un continent de combien de milliards de personnes puisse souffrir à cause d’un conflit d’un pays qui n’a même pas un milliard d’habitants donc il est important aujourd’hui que nous essayons de voir nos stratégies de développement pour être de moins en moins dépendants des autres et compter d’abord sur nous-mêmes.”

Mamadou Tangara, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Gambiens à l’étranger

La collaboration tripartite USA-Maroc-Afrique, du secteur privé et public permettra de relever certains défis et de libérer les opportunités pouvant conduire à la résolution des problématiques économiques et au meilleur positionnement stratégique des pays africains dans la sphère mondiale.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com