Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Angola : 80% de consommation d’énergie verte projetée en 2025

L’Angola s’est engagée à renforcer son action climatique lors de la Semaine de la durabilité, tenue du 14 au 19 janvier 2023 à Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis. La diversification des sources d’énergie est un pilier de la politique de transition énergétique promue par le gouvernement angolais. L’Angola veut ajouter 1,2 gigawatt supplémentaire d’électricité à son mix énergétique grâce à l’installation des parcs photovoltaïques et produire près de 80% d’énergie propre d’ici 2025.

L’Angola s’est engagée à renforcer son action climatique lors de la Semaine de la durabilité tenue du 14 au 19 janvier 2023 à Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis. Faisant partie de huit chefs d’Etats et de gouvernements présents à l’événement, le président Joao Lourenço a annoncé que son pays, l’Angola, va produire près de 80 % d’énergie propre d’ici 2025.

Notre objectif est, jusqu’en 2025, de garantir qu’au moins 77% de l’énergie produite dans le pays soit produite à partir de sources non polluantes. Pour atteindre cet objectif, l’Angola a mis en place une série d’actions concrètes dans le champ de la transition énergétique et de la gestion durable de l’environnement.

Joao LOURENCO, Président de la République

L’énergie verte pourrait porter l’industrialisation de l’Afrique, selon le dirigeant angolais. Sur le continent où la demande en pétrole est projetée à 3,7 millions de barils par jour en 2030, le président Joao Lourenço a insisté sur l’importance d’adopter un modèle de développement à faible émission de carbone.

Nous devons veiller à ne pas atteindre l’objectif de l’industrialisation en commettant les mêmes erreurs que les pays industrialisés actuels. En d’autres termes, nous voulons industrialiser notre continent principalement au prix de l’énergie verte et des énergies renouvelables.

La diversification des sources d’énergie est un pilier de la politique de transition énergétique promue par le gouvernement angolais. A moyen terme, l’Angola veut ajouter 1,2 gigawatt supplémentaire d’électricité à son mix énergétique grâce à l’installation des parcs photovoltaïques. Par ailleurs, le pays a l’ambition de produire 400 mégawatts d’électricité à l’aide de l’hydrogène vert d’ici 2024. A ce jour, l’hydroélectricité et les combustibles fossiles sont les principales sources d’énergies électriques en Angola. Le brut représente 95 % des exportations angolaises. En mai 2022, l’Etat d’Afrique australe a généré des recettes pétrolières record de 2,1 milliards de dollars, la meilleure performance dans ce secteur sur le continent. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com