Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Angola : l’AIPEX vise le développement du secteur privé non pétrolier

Créée en 2018, l’Agence angolaise pour la promotion des investissements privés et des exportations vise à diversifier l’économie du pays et à accroître la participation du secteur privé non pétrolier à l’économie. L’agence se concentre également sur la création des conditions propices pour attirer davantage d’IDE en Angola. Elle soutient les entrepreneurs et les PME locales à travers le Programme d’appui à la production, à la diversification des exportations et à la substitution des importations mis en place par le gouvernement angolais.

Pour accélérer ses projets de développement, l’Angola s’est dotée, en 2018, d’une Agence pour la promotion des investissements privés et des exportations (AIPEX). L’AIPEX se focalise sur la diversification de l’économie et la création des conditions propices pour attirer davantage d’investissements directs étrangers dans le pays. L’agence a également pour mission d’accroître la participation du secteur privé non pétrolier à l’économie du pays, afin de réduire la dépendance aux hydrocarbures qui représentent 95% des exportations de l’Angola.

Nous sommes une entité très dynamique, jeune et dévouée à assister et à faire partie des nouvelles réformes en cours en Angola afin que l’Angola parvienne à attirer beaucoup plus d’investisseurs dans le pays en vue de participer aux efforts du gouvernement pour diversifier son économie.

António Henriques da Silva, Président de l’Agence de promotion des investissements privés et des exportations

À travers le Programme d’appui à la production, à la diversification des exportations et à la substitution des importations (PRODESI), mis en place par le gouvernement angolais, l’AIPEX soutient les entrepreneurs et les PME locales pour parvenir à une véritable diversification de l’économie. Ce, dans le souci de multiplier les opportunités d’emplois, d’augmenter le niveau d’exportation et d’améliorer les conditions de vie des citoyens.

Nous avons eu de nombreuses étapes pour répondre aux besoins d’attraction des investissements. Au début, nous avons dû adapter notre cadre juridique à un cadre plus concurrentiel. Nous ne nous limitons pas à attirer des investissements étrangers, mais nous aidons également les entrepreneurs angolais à être plus proactifs en tirant parti des efforts en cours pour diversifier notre économie et jusqu’à présent, nous pouvons dire que nous avons enregistré des progrès.

António Henriques da Silva, Président de l’Agence de promotion des investissements privés et des exportations

L’Angola, par le biais de l’Agence nationale pour la promotion des investissements privés et des exportations, a introduit de nouvelles procédures dans ses relations avec les investisseurs. Le pays est passé à un environnement plus numérisé reposant de plus en plus sur des TIC. Avec ces innovations, l’Angola est désormais en mesure de répondre à l’enregistrement d’une nouvelle initiative d’investissement en moins de trois jours.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com