Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Bénin : célébration du 1er mai sous fond de revendications à Cotonou

Célébration du 1er Mai sous fond de revendications à Cotonou au Bénin. Une frange des travailleurs a exprimé son ras-le-bol lié aux conditions de vie  et de travail de la classe ouvrière béninoise à cette occasion de la célébration de la fête du travail à travers une marche pacifique. Au nombre des points évoqués, les conditions salariales et la situation précaire des enseignants vacataires rebaptisés Aspirants au Métier d’Enseignement AME.

De la place l’étoile rouge en passant par le carrefour Unafrica à Cotonou au Bénin, les manifestants ont échoué à la bourse du travail où chaque organisation de travailleurs a exposé ses préoccupations. Dans leurs discours, ces travailleurs n’ont pas occulté la situation précaire des enseignants, notamment les vacataires rebaptisés Aspirants au Métier d’Enseignement AME, grâce aux réformes opérées par le gouvernement du président Patrice Talon. Près de 22000 Aspirants au Métier d’Enseignement sont en service au cours de cette rentrée académique 2021-2022. 

Il y a des enseignants appelés AME ou aspirants que l’État a recruté. Quel crime ont-ils commis, s’ils doivent travailler à la fonction publique. Pourquoi ne jouissent-ils pas de 12 mois de salaires? Nous Organisation des parents d’élèves, nous plaidons pour qu’ils soient reconnus comme agents permanents de l’État afin que leurs droits leurs soient restitués .

ROCK AGNAN, Représentant de l’UNAPEB Bénin

Mardi 26 avril 2022, le président béninois Patrice Talon a présidé une rencontre d’échanges avec le patronat et  trois syndicats les plus représentatifs du pays. Il est ressorti de ces discussions que le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti  Smig pourrait augmenter de 30% soit  40 000 Fcfa institué depuis 2014 à 52 000 FCFA.

La dernière fois le 26 avril on était au palais et j’ai dis au Président vous dites qu’il n’y a pas d’argent pour revaloriser les salaires pour relever le Smig ; diminuer les impôts et les taxes pour que les citoyens vivent en paix. Mais les salaires des ministres ont ne connait pas.

KASSA MAMPO, Secrétaire générale de la CSTB Bénin

A noter que la revalorisation des salaires des travailleurs au Bénin continue d’alimenter les débats. Un chapitre évoqué  lors de la rencontre entre le président Patrice Talon et les travailleurs de l’administration publique et privée le 26 avril 2022. Deux principes seraient définis, notamment l’amélioration du point indiciaire et l’augmentation différencier des salaires et pensions. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com