Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Bénin : démission du président de la Cour constitutionnelle Joseph Djogbénou

Au Bénin, le président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph Djogbénou, a démissionné mardi 12 juillet 2022 du poste qu’il occupait depuis 2018. À six mois des élections législatives du 8 janvier 2023, l’ancien garde des Sceaux, ministre de la Justice, de la Législation et des droits de l’Homme a rendu sa démission au lendemain de sa rencontre avec le chef de l’État béninois, Patrice Talon et des hautes personnalités de la mouvance présidentielle

À six mois des élections législatives du 8 janvier 2023, Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle a démissionné de la tête de la haute juridiction du Bénin. Sa démission a été rendue publique mardi 12 juillet 2022, à travers un communiqué signé du secrétaire général de l’institution Gilles Badet. 

Alors Maître Joseph Djogbenou, c’est un militant passionné, c’est militant par nature et la fonction de conseiller à la cour et consécutivement du président de la haute juridiction était incompatible avec tout engagement politique, avec toute posture partisane.”

Joël TCHOGBÉ, Journaliste – Bénin

La démission du professeur Joseph est intervenue au lendemain de sa rencontre avec le chef de l’État Patrice Talon et des hautes personnalités de la mouvance présidentielle telles que le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, et l’ancien président de l’Assemblée nationale et président du Parti du renouveau démocratique, maître Adrien Houngbédji. 

“On peut penser que que cette parenthèse de la cour était devenue donc aussi insupportable Pour mettre Joseph Djogbenou a-t-elle enseigne que la passion pour l’engagement politique ait puis donc prendre le dessus et l’a obligé à déposer donc le tablier pour pouvoir se réinvestir politiquement”

Joël TCHOGBÉ, Journaliste – Bénin

Ancien avocat personnel du président Patrice Talon, Joseph Djogbénou était à la tête de l’institution depuis juin 2018 et son mandat prenait fin en juin 2023. Avant d’être nommé conseiller, puis élu président de la Cour constitutionnelle par ses pairs, Joseph Djogbénou fut député à l’Assemblée nationale, puis ministre de la Justice et de la Législation au sein du premier gouvernement du président Patrice Talon, consécutif à son élection à la magistrature suprême du Bénin en 2016.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com