Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : la couverture santé universelle au cœur des préoccupations gouvernementales

Le Cameroun fait face à de nombreux défis sur le plan sanitaire. Les ménages supportent près de 75% leur prise en charge, du fait de l’absence de couverture de santé universelle. Les autorités s’activent à trouver des réponses à ces manquements qui en plus d’un plateau technique insuffisant,  pousse les populations qui n’ont pas des moyens financiers conséquents à se tourner soit vers la médecine traditionnelle qui n’est pas du tout développée et encadrée.

Parmi les défis du système sanitaire camerounais, la couverture santé universelle occupe les premières lignes. Le 31 décembre 2017, le président de la République Paul Biya a déclaré que le Cameroun allait poursuivre ses efforts, afin de faire bénéficier aux populations des soins de santé de qualité et accessibles à tous. C’est dans cette optique qu’il a donné au gouvernement l’instruction de parachever les réflexions relatives à la mise en place progressive de la Couverture Santé Universelle. Jusqu’ici l’implémentation n’est pas encore effective, les actions sont en cours. 

La carte sanitaire de notre pays se densifie chaque année avec la construction d’une centaine de centres de santé, de centres médicaux d’arrondissements et d’hôpitaux de district. Nous allons poursuivre nos efforts afin de faire bénéficier à nos populations des soins de qualité et accessibles à tous.

Paul Biya , Président de la RépubliqueCameroun

Le Cameroun est à l’épreuve des disparités entre les structures sanitaires des zones rurales et celles des zones urbaines en termes de plateau technique et ressources humaines qualifiées. Les structures sanitaires des zones rurales ne disposent pas un plateau technique suffisant et un personnel qualifié pouvant répondre aux besoins des populations. Les pouvoirs publics s’attèlent à y apporter des solutions. Le savoir-faire local peut y parvenir.

Il faut savoir que la riposte anti-covid a drainé beaucoup de fonds et il est aberrant pour des États de consacrer tous ces fonds exclusivement à des dépenses frénétiques vers à l’étranger. Une pandémie comme le covid doit être l’opportunité de faire émerger le génie local, de structurer positivement le secteur de la santé en faisant de plus en plus confiance à des intrants de santé locaux.

Serge Armel Njidjou, Manager Agence Universitaire pour l’InnovationCameroun

Les défis du système de santé camerounais se sont plus que jamais étalés du fait de la pandémie du coronavirus, notamment sur la capacité. Sur toute l’étendue du territoire, des initiatives sur le domaine médical ont germé, avec pour objectif de proposer des solutions localement. Des masques de protection au gels désinfectants en passant par des respirateurs, le génie créateur des camerounais s’est révélé. Parmi ces initiatives, la plus aboutie est l’œuvre de Serges Armel Njidjou, un ingénieur à l’origine du tout premier respirateur made in Cameroun. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com