Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Cameroun : plaidoyer de la société civile pour sortie de la grève des enseignants

Au Cameroun, le système éducatif est paralysé depuis quelques semaines par une grève des enseignants. Ces derniers réclament de meilleur condition de travail. Face à cette situation, l’Observatoire du développement sociétal (ODS) appelle à l’application des mesures nécessaires afin de décrisper la situation qui prévaut actuellement dans le secteur éducatif camerounais.

Dans cette école comme dans la plupart des établissements secondaires du Cameroun, les salles de classe sont vides. Les enseignants en grève depuis bientôt cinq semaines, sont regroupés dans la cour des établissements scolaires. Ils refusent de dispenser la moindre leçon, à condition de voir leur salaire et conditions de travail régularisé. Une situation qui plombe le système éducatif national. L’Observatoire du développement sociétal (Ods) invite le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour le règlement de la crise, qui pourrait faire l’objet de manipulation et de récupération pour déstabiliser les institutions du pays.

L’ODS voudrait donc, à l’occasion de cette prise de parole, alerter les autorités, toutes les autorités, ainsi que l’ensemble de la communauté nationale sur les risques de voir une revendication sociale normale et légitime, se muer en une récupération bestiale et anarchisante. 

Lilian Koulou Engoulou, Coordinateur de l’observatoire sociétal – Cameroun

Avec un programme scolaire non-respecté et à quelques mois de la fin de l’année scolaire et des examens officiels, élèves et parents sont en doute face aux échéances importantes qui les attentent. L’Observatoire du développement sociétal appelle à la mise en œuvre des mesures, selon une procédure d’urgence en vue d’un apaisement rapide de cette grogne des enseignants.

Notre système éducatif est en proie depuis quelque temps à une agitation pacifique en ce qu’elle ne se manifeste pas par des actes de vandalisme et autres violences, mais très audible et virulente par le ton des slogans et la détermination des acteurs… Le président de la République l’a entendu, l’a compris, et le 09 mars 2022, par des instructions précises au Premier ministre Chef du Gouvernement, il pourvoit à la satisfaction des principales doléances des enseignants.

Lilian Koulou Engoulou, Coordinateur de l’observatoire sociétal – Cameroun

Le coordonnateur de l’Observatoire sociétal invite les enseignants à participer à la sortie de crise. Les élèves déjà affectés par des semaines sans cours, pourraient voir leur année scolaire compromise si rien n’est fait en direction des enseignants.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com