Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Centrafrique : le Maroc, partenaire stratégique dans la lutte contre le terrorisme

La Centrafrique compte tirer le meilleur partie de sa coopération avec le Maroc. Au terme d’un entretien avec Nasser Bourita, le ministre marocain des affaires étrangère, Baïpo-Temon a fait l’économie de l’état des relations entre les deux pays, une coopération riche et fructueuse.

Avec le Maroc, la République centrafricaine entend tirer le meilleur parti de sa coopération. Le ministre centrafricain des Affaires étrangères a donné les axes stratégiques de la coopération avec le Maroc, une coopération qui s’étend principalement sur les domaines de la défense et de la sécurité.

On a une relation bilatérale très forte avec le Maroc, qui participe aux efforts de maintien  de paix de la République centrafricaine, et le besoin dans le cadre de la lutte contre le terrorisme d’avoir une solidarité encore plus accrue, la République Centrafricaine sollicite justement un appui de ce partenaire. Il nous faut continuer à dynamiser notre relation même si elle est déjà très forte; elle doit prendre encore plus d’ampleur.

Sylvie Baïpo-Temon, Ministre des Affaires Étrangères

Présente au 9ème sommet de la coalition contre Daech à Marrakech le 11 mai  2022, la ministre a réitéré la nécessité de s’engager fermement dans la lutte contre l’expansion du terrorisme dont son pays n’est pas épargné, victime d’exactions de groupes armés. L’expérience marocaine est un atout pour lutter efficacement contre ce fléau.

La Centrafrique participe à cette réunion dans le cadre de la lutte contre les ennemis de la paix, le terrorisme et l’extrémisme violent en font partie et la République centrafricaine subie, le territoire national est écumé par des attaques des groupes armés,  qui ne sont pas aujourd’hui affiliés aux organisations terroristes, mais dont la cruauté ds actions sont totalement identiques. La République centrafricaine prône  dans le cadre de cette lutte contre le terrorisme, la lutte contre ces poches de financement que constituent les groupes armés et les conflits dans les Etats comme le nôtre si se trouve malheureusement fragilisés.

Sylvie Baïpo-Temon, Ministre des affaires étrangères

 Le terrorisme représente une menace transnationale et son éradication  contraint les États à déterritorialiser leurs réponses sécuritaires pour gagner en efficacité.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com