Egypte : vers une production de 13,7 gigawatts d’énergies renouvelables d’ici 2030

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Dans le cadre de sa stratégie intégrée pour l’énergie durable, l’Egypte veut faire passer la part des énergies renouvelables dans la production totale de 20% en 2022, à 42% en 2035. D’ici 2022, le pays compte développer 10 gigawatts supplémentaires de projets solaires et éoliens. Une initiative qui devrait améliorer la fourniture d’électricité à travers le pays.

L’Égypte veut améliorer l’offre énergétique pour sa population. Selon un rapport de Global Data, la capacité d’énergie renouvelable du pays, portée par des projets gouvernementaux, passera de 3,51 gigawatts en 2020, à 13,7 gigawatts en 2030, avec un taux de croissance annuel de 14,6%. Une amélioration qui sera soutenue par l’énergie solaire photovoltaïque et l’éolien, qui domineront le marché durant la décennie en cours.

Le rapport de Global data prédit une croissance du marché égyptien de l’électricité d’ici 2030. En effet, le régulateur indique que la capacité solaire photovoltaïque cumulée du pays devrait passer de 2,02 GW en 2020 à 7,71 gigawatts en 2030, tandis que la capacité éolienne terrestre devrait passer de 1,39 gigawatts à 5,64 gigawatts sur la même période.

Vaste marché énergétique, l’Egypte, déclarée autosuffisante en la matière selon les autorités, dispose d’un important potentiel en ressources vertes, notamment dans la région du golfe de Suez. La vitesse de vent stable est évaluée à environ 8 à 10 mètres par seconde. Le taux d’ensoleillement moyen est situé entre 2 800 à 3 200 heures par an, pour une irradiation solaire annuelle de 1970 à 3200 kilowattheures par mètre carré.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback