Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Gabon – Semaine africaine du climat : L’écotourisme comme facteur de préservation de la biodiversité

Le Gabon compte contribuer au mieux à la lutte contre la destruction de la biodiversité et à la lutte contre les changements climatiques grâce notamment à ses infrastructures touristiques diversifiées. Au-delà, le pays ambitionne également  d’accroître ses revenus grâce au tourisme  .

Le Gabon fait de l’écotourisme un facteur de préservation de la biodiversité, élément essentiel à la lutte contre les changements climatiques. Avec 13 parcs nationaux pour environ 11% du territoire national et une vingtaine d’aires protégées marines dont  9  parcs  marins  et  11  réserves  aquatiques pour 26% de l’espace aquatique, le pays veut prêcher par l’exemple en matière de protection de la biodiversité 

Nous sommes partis sur une vision qui consiste à maintenir notre biodiversité pour la transformer en crédit carbone et on ressent déjà les retombées; c’est un exemple qu’on est en train de montrer au monde entier. On ne va pas s’arrêter là, parce que non seulement on veut faire école pour les autres pays tropicaux en matière de préservation de la biodiversité mais on envisage aussi d’être l’exemple, le numéro un, le président de la république s’est engagé pour cette démarche là. 

Christian MBINA , Directeur général DE AGATOUR

Au-delà de la lutte contre les changements climatiques, le Gabon envisage de booster ses revenus, grâce à ses infrastructures écotouristiques,  en faisant de la gestion de la biodiversité une source de création d’emplois et un moteur de croissance économique. 

C’est un problème de gestion. Gestion de la biodiversité, gestion de l’économie. On veut être les leaders en Afrique centrale en matière d’écotourisme, c’est un vœu du président de la république. Nous avons également l’intention de développer une économie à l’échelle locale autour des parcs nationaux avec les populations locales, développer une économie qui va passer sur l’artisanat, le tourisme communautaire; c’est en fait une stratégie de développement et une stratégie de développement économique que nous avons mis en place autour de cet engagement qui est aussi un engagement  mondial avec les aspects climat et carbone.

Christian MBINA, Directeur général DE AGATOUR

Première en Afrique Centrale et troisième en Afrique de L’Indice de Performance Environnementale (IPE), publié en Juin 2020 le Gabon vise le leadership de la région Afrique centrale en matière d’écotourisme. Le pays accueille du 29 au 1er septembre 2022, la semaine africaine sur le climat.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com