Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Guinée : la CEDEAO désapprouve le nouveau chronogramme de la transition

Le nouveau chronogramme de la transition en Guinée Conakry a suscité de vives réactions. 3 ans et 3 mois c’est le temps fixé par la junte militaire pour opérer un retour à la normalité. Les acteurs politiques guinéens voient en cela une volonté de se maintenir au pouvoir. La CEDEAO quant à elle désapprouve ce nouveau chronogramme.

La durée de la transition suscite de vives réactions en Guinée Conakry. Les partis politiques Guinéens jugent beaucoup trop longue la période de 3 ans et 3 mois fixée par la junte militaire. Ils se mettent sur le même alignement de la CEDEAO pour exprimer leur désolation. Pour le parti du président déchu Alpha Condé cette décision n’est qu’une volonté manifeste de se maintenir au pouvoir . 

« En réalité, il y a une volonté manifeste du CNRD de s’éterniser au pouvoir. Ils ont quand même attendu pendant 8 long mois avant de proposer le chronogramme d’une transition qui va donc commencer huit mois après le coup d’Etat. Ensuite on nous dit que ces 39 mois sont issus d’une statistique descriptive qui est passée en revue par toutes les composantes. Sans même s’assurer que les 39 mois dont il est question  correspondent à une quelconque réalité guinéenne.” 

Abdoulaye KABA, Secrétaire général RPG-AEC Europe – Guinée 

Le président de la transition Mamady Doumbouya justifie la durée de la transition par les multiples concertations qui ont été faites jusque là. Cette décision émane  donc selon lui d’une volonté populaire. Mais pour de nombreux analystes, toutes les parties prenantes n’ont pas été prises en compte 

“Pendant 8 mois le CNRD a moins travaillé à mettre en place un cadre dialogue inclusif qui permet de mettre en place des actions et un retour à l’ordre constitutionnelle. Certes la mise en place d’un gouvernement; il y a comme une sorte d’illisibilité à l’action du CNRD ce qui fait qu’ on a passé plus de temps sur ces questions mémorielles ». 

Fofana Kabinet , Analyste politique  – Guinée 

Le chef de fil de l’opposition Cellou Dalein Diallo n’a pas encore réagi à la durée de la transition. La CEDEAO a quant à elle exprimé sa désolation. Selon l’organisation sous régionale, la transition n’a besoin que de 6 mois pour rendre le pouvoir. C’est depuis le 15 septembre 2021 que la junte militaire a pris possession du pouvoir exécutif. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com