Guinée : le chef putschiste Mamady Doumbouya promet un gouvernement « d’union »

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Après la prise au pouvoir par les armes, les putschistes ont promis lundi 06 septembre 2021 un gouvernement « d’union » et pas de « chasse aux sorcières ». « Une concertation sera ouverte pour décrire les grandes lignes de la transition, ensuite un gouvernement d’union nationale sera mis en place pour conduire la transition », a déclaré le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya.

Dans une incertitude certaine, la Guinée s’est réveillée ce lundi 6 septembre 2021. Les promesses du Colonel Mamady Doumbouya semblent être la seule certitude du peuple guinéen. Au lendemain d’un coup d’Etat condamné par la communauté internationale, mais salué par la liesse d’une partie du peuple guinéen, les putschistes qui ont capturé le président Alpha Condé et annoncé la dissolution des institutions, ont promis, ce 6 septembre, la mise en place d’un « gouvernement d’union nationale ». Ce gouvernement sera chargé de conduire une période de « transition » politique. Le Chef des putschistes a également assuré qu’il n’y aurait pas de « chasse aux sorcières » contre l’ancien Régime.

« Une concertation sera ouverte pour décrire les grandes lignes de la transition, ensuite un gouvernement d’union nationale sera mis en place pour conduire la transition », a déclaré le chef putschiste, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, dans un discours, sans toutefois préciser la durée de la concertation ni de la transition.

Le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya a également rassuré les partenaires et investisseurs étrangers en déclarant que le régime en Guinée, pays producteur de bauxite et de minerai, tiendraient leurs engagements. Il a demandé aux compagnies minières de poursuivre leurs activités en toute quiétude.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com