Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La Côte d’Ivoire sollicite un partenariat de 10 millions USD avec les États-Unis en faveur de la lutte contre la traite des enfants

En 2020, la Côte d’Ivoire a réalisé des progrès modérés sur la voie de l’élimination des pires formes de travail des enfants. Des efforts certes mais la traite des enfants, phénomène social très répandu, continue de sévir. Pour une élimination radicale, le gouvernement ivoirien et les Etats-Unis entendent effectuer plusieurs réunions pour aboutir à la signature d’un partenariat de 10 millions de dollars. Partenariat  qui sera un modèle dans la lutte contre le travail des enfants.

La 10e édition de la Journée mondiale de lutte contre la traite des personnes célébrée le 30 juillet a servi de prétexte au gouvernement ivoirien  pour discuter des termes d’un partenariat de lutte contre la traite des enfants avec les États-Unis. Ces rencontres devraient aboutir sous peu à la signature d’un partenariat de 10 millions dollars au titre du Pacte de protection de l’enfance (CPC).

« Réduire et finalement éliminer la traite des enfants nécessitera des efforts collectifs de la part des gouvernements et des organisations de la société civile partageant les mêmes idées.Les États-Unis sont impatients de s’engager dans ce partenariat avec la Côte d’Ivoire et de fournir des ressources pour lutter contre les pratiques injustes et cruelles de la traite des êtres humains »

Richard Bell, Ambassadeur en Côte d’IvoireEtat-Unis

Ce partenariat devrait s’appuyer sur les efforts actuels du gouvernement de Côte d’Ivoire et de la société civile pour lutter contre la traite et les pires formes de travail des enfants.  Le Comité national de surveillance des actions de lutte contre la traite procède déjà à des campagnes de sensibilisation de proximité. Il sera donc question pour la Côte d’Ivoire d’améliorer sa capacité à identifier et poursuivre les cas de traite des enfants, fournir des services complets pour leur protection.

La Côte d’Ivoire est confrontée à l’épineuse question du travail des enfants depuis plusieurs décennies. Même si les résultats obtenus sont satisfaisants, il reste encore beaucoup à faire. Faisant partie des organisations engagées dans la lutte contre ce phénomène, la fondation children of africa souhaite bâtir les premier centres d’accueil qui serviront à apporter une assistance immédiate aux enfants secourus dans de bonnes conditions

Dominique Ouattara, Présidente de la fondation Children of AfricaCôte d’Ivoire

Désireux de sensibiliser le public aussi bien sur la situation des victimes de traite que sur les conséquences de l’utilisation abusive des réseaux sociaux, L’Etat de Côte d’Ivoire contribue à la campagne “Cœur bleu” des Nations unies. Campagne qui encourage les États à s’impliquer et à soutenir la lutte contre la traite des êtres humains. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com