Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

La semaine africaine du climat au Gabon : une étape clé sur la voie de la COP 27

La République du Gabon abrite la Semaine africaine du climat du 29 août au 02 septembre 2022 sous le haut patronage de son excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République. La Semaine africaine du climat de Libreville est une ét ape clé sur la voie de la COP 27 prévue au mois de novembre en Egypte. Avec une couverture forestière de 88% du territoire national, le Gabon veut impulser une dynamique susceptible de tirer la sonnette d’alarme sur les changements climatiques observés à travers la planète. Le point sur les préparatifs de cet événement avec notre envoyé spécial à Libreville, Deva PANZOU.

Libreville la capitale du Gabon sera la capitale mondiale du climat du 29 août au 02 septembre 2022 à l’occasion de la Semaine africaine du climat qu’elle abrite. Cet événement est un rendez-vous important au cours duquel les participants vont explorer les différentes questions entre autres: la résilience face aux risques climatiques, la transition vers une économie à faibles émissions, et les partenariats pour résoudre les défis urgents. A 24h de cette grand- messe du climat, les ouvriers s’activent pour finaliser les derniers réglages.

Nous nous sommes rapprochés du thème nature. Vous verrez qu’on a mis trois couleurs en évidence. Le bleu pour représenter la mer, le jaune pour représenter l’énergie et le vert pour représenter la forêt.

Marwin BOUASSA, Responsable communication de l’entreprise Morim déco

La semaine africaine du climat de Libreville mettra un accent particulier sur le pacte de Glasgow conclu lors de la COP 26 en Ecosse. Le rappel pour le maintien des températures à 1,5°c d’ici 2100 sera un signal fort auprès des parties prenantes. Toutefois, ces assises veulent aussi servir de cadre en vue de la COP 27 prévue du 6 au 18 novembre 2022 à Sharm El-Sheikh en Egypte.

Pendant une semaine, le Gabon va être la capitale du changement climatique. Donc, le continent tout entier vient au Gabon, mais pas seulement l’Afrique. Nous aurons les ONG, le secteur privé, les représentants des institutions multilatérales dans le monde.

Pr. Lee White , Ministre de l’environnement

En acceptant d’abriter la semaine africaine du climat, le Gabon veut démontrer ses ambitions de devenir leader de l’écotourisme en Afrique centrale avec ses 13 parcs nationaux. Le pays veut se sacrifier pour préserver la biodiversité planétaire, afin de la transformer en crédit carbone. Toutefois, la survie de la planète dépend grandement des moyens mis à la disposition de l’entretien du Bassin du Congo, deuxième poumon écologique mondial.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com