Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Congo mise sur l’agro-industrie comme l’un des piliers de son Plan national de développement 2022-2026

La troisième mission multisectorielle du Club Afrique développement en République du Congo s’est ouverte le jeudi 29 septembre 2022 à Brazzaville sur le thème : « PND 2022 2026, un vivier d’opportunités et de création de valeurs focus sur l’agro industrie ». A l’occasion de cet événement de deux jours, le Club Afrique développement du groupe marocain Attijariwafa bank et le gouvernement congolais présentent aux entrepreneurs congolais et étrangers les différentes opportunités d’investissement en République du Congo, en lien avec les six piliers du Programme national de développement. 

Plus de 150 entrepreneurs venus de différents pays, entre autres le Congo, le Maroc, l’Égypte, le Sénégal prennent part depuis ce jeudi 29 septembre 2022 à la trente-troisième mission multisectorielle du Club Afrique développement. L’enjeu de cette édition, la troisième en République du Congo, est de susciter un vif intérêt auprès des opérateurs économiques afin qu’ils soutiennent le financement du Plan national de développement 2022 – 2026, que le pays a adopté depuis le 14 janvier 2022. 

“ Fort d’enseignement tiré de toutes nos politiques publiques antérieures dans ce secteur, le gouvernement congolais s’est doté d’un nouveau Plan national de développement 2022-2026, par la loi numéro 03-2022 du 14 janvier dernier. Ce Plan qui est une boussole devant orienter le Congo dans sa marche vers le développement, place donc au coeur du processus de diversification, l’agriculture au sens large ainsi que l’industrie dans la composante liée à la transformation des produits de base”

Ingrid Olga Ghislaine Ebouka Babackas , Ministre du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale 

Cette session du Club Afrique développement met un accent particulier sur l’agro-industrie congolaise ainsi que les opportunités qu’offrent le secteur agricole au sens large, d’ailleurs désigné comme premier pilier du Plan national de développement 2022-2026. La filiale du groupe Attijariwafa bank, Crédit du Congo, s’est engagée à travers des protocoles d’accords à accompagner le secteur privé dans la facilitation des opérations bancaires en République du Congo. 

“Donc l’idée c’est que les entreprises aient accès à de l’information fiable et de première main, aient accès aux banques de projets et d’investissements aient accès aux autorités, aux responsables mandatés par le gouvernement de la République du Congo pour justement apporter ce cadre et des réponses à leur questionnement en vue d’investir et pour qu’elles fassent des rendez-vous d’affaires que ces entreprises fassent des rendez-vous d’affaires entre elles en fonction de leur intérêt et développent donc des projets et de la création de valeur et de la création d’emplois que ça soient des entreprises congolaises et africaines”

Mouna Kadiri , Directrice générale du Club Afrique Développement Maroc 

Avec le PND 2022 2026, le Congo projette une croissance économique de 7% contre 4% environ en 2022. Le quart de cette croissance escomptée du PIB proviendrait des revenus agricoles. Aussi, grâce aux emplois qui seront créés dans le cadre de l’opérationnalisation du PND 2022 2026, le gouvernement prévoit la réduction du chômage de 51, 9% à 36% en 2026.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com