Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le Tchad célèbre son 32ème anniversaire de la démocratie en mémoire des pionniers de la liberté

1er Décembre 1990, 1er décembre 2022, 32 ans jour pour jour que la liberté et la démocratie a été instauré au Tchad au prix d’une lutte armée. Les tchadiens ont célébré ce jeudi cette journée pour honorer la mémoire des pionniers de la démocratie qui ont payé de leur vie la libération du pays de la dictature de Hissein Habré.   Une occasion pour les partis politiques de faire le bilan politique et sécuritaire des trois décennies du multipartisme. 

Le Tchad a commémoré ce jeudi 1er décembre 2022, le 32e anniversaire de la liberté et de la démocratie. Une occasion pour le Mouvement Patriotique du Salut du feu Maréchal Idriss Deby Itno qui a conduit la révolution en 1990 de faire son bilan politique et institutionnel.  Pour le Secrétaire général du Parti MPS, Haroun Kabadi, l’un des pionniers de l’avènement de la démocratie au Tchad, le cadeau le plus précieux de ces sacrifices pour la libération du pays, demeure la liberté et la démocratie.

« Depuis 1990, ce qui a changé dans le domaine politique c’est d’abord la liberté et la démocratie. Aujourd’hui, nous pouvons dire qu’il y a plus de deux cents partis politiques qui sont créés dans notre pays qui vaguent normalement en toute liberté. Beaucoup d’organisations de la société civile notamment dans le domaine des droits de l’homme et de développement émergent en toute liberté. Tout le monde est libre de créer son parti ou son association comme il veut pour défendre ses idées. A notre avis, c’est le point le plus important. Deuxièmement, pendant les 30 ans de règne du MPS, nous avons toujours organisé des élections. »  

HAROUN KABADI, Secrétaire Général du MPS

Si la stabilité politique et institutionnelle est un acquis de la liberté et de la démocratie au Tchad ces trois dernières décennies, le pays a été confronté aux crises sécuritaires à ses frontières avec la Libye et dans le bassin du lac Tchad. Des menaces sécuritaires qui ont coûté la vie du  Président fondateur du MPS, par ailleurs le précurseur de la liberté. Pour ses compagnons politiques et militaires, la lutte pour la préservation des acquis démocratiques doit continuer pour honorer sa mémoire.

« Tant qu’il y a l’insécurité, vous ne pouvez pas vous développer. Donc, c’est pour ça que nous prenons toutes les dispositions pour lutter contre les menaces sécuritaires. C’est vrai, l’aspect de la défense est important, parce que nous devons combattre les terroristes, mais en même temps, nous devons investir pour la lutte contre la pauvreté. Le développement local doit être au cœur de la lutte contre l’insécurité.

HAROUN KABADI, Secrétaire Général du MPS

Le Tchad commémore la journée de la liberté et de la démocratie sans le père fondateur de Mouvement Patriotique du Salut, le Maréchal Idriss Deby Itno, décédé en avril 2021 aux combats contre les groupes rebelles en provenance de la Libye. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com