Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Libéralisation du transport aérien en Afrique, une mesure pour la relance de l’industrie

En ouverture du 6ème Sommet et Exposition de l’aviation d’Afrique 2022 au Rwanda, le président Paul Kagame est revenu sur les mesures à prendre pour la relance industrielle du secteur de l’aviation affecté par le covid-19. Il propose la libéralisation du transport aérien qui servirait de catalyseur pour accélérer la reprise de l’industrie, notamment en améliorant la connectivité, en stimulant la demande et en créant de nouveaux emplois, l’accent prioritaire sur le marché unique en Afrique.

Avec 19 milliards de dollars de pertes cumulées entre 2020 et 2021, les compagnies aériennes africaines ont souffert de la pandémie de Covid-19. Trois ans après le début de la pandémie, le transport aérien africain malgré la reprise des voyages internationaux, peine à retrouver sa forme d’antan. A l’occasion de la 6ème conférence sur l’aviation en Afrique qui s’est ouverte au Rwanda le 12 septembre 2022, le président Paul Kagame insiste sur la libéralisation du transport aérien pour accélérer la reprise de l’industrie aéronautique sur le continent. 

La poursuite de la libéralisation du transport aérien en Afrique peut agir comme un  catalyseur pour accélérer la reprise de l’industrie en augmentant la connectivité, en stimulant la demande et la création d’emplois.

Paul Kagame, Président de la RépubliqueRwanda

Selon les prévisions de l’Association internationale du transport aérien (IATA), le secteur pourrait atteindre 67 millions de passagers courant 2022, soit une hausse de 55,81%. Des prévisions qui passent par une amélioration de la connectivité en Afrique, le renforcement des capacités du personnel dans toute la chaîne de valeur de l’aviation. 

Après tout , l’aviation est une énorme carrière attrayante pour les jeunes en Afrique. En tant que point de rencontre, pour les secteurs public et privé ce sommet est la meilleure plateforme pour stimuler la conversation sur l’emploi et les compétences.

Paul Kagame, Président de la RépubliqueRwanda

Avec la faillite de sept compagnies africaines durant la période covid-19, le secteur aéronautique s’est engagé à soutenir directement 6,2 millions d’emplois et à contribuer pour 56 milliards de dollars au PIB régional africain. Pour le président Paul Kagame, l’heure est venue de donner  la priorité à l’utilisation des données et des technologies numériques pour rendre l’aviation africaine plus fiable, plus abordable. L’IATA prévoit une croissance du trafic aérien de 5,7 % par an en moyenne jusqu’en 2034.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com