Madagascar : baisse du PIB à 5,5%en raison du manque de ressources maritimes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

À Madagascar, le secteur de la pêche joue un rôle primordial dans l’économie du pays. Malheureusement en raison notamment du trafic maritime, de la surpêche, les changements climatiques le PIB nationale est passé de 7% en 2018 à 5.5% en 2021, une baisse qui se justifie par le manque d’accès aux ressources maritimes.

La pêche est l’un des trois principaux secteurs porteurs de Madagascar. Malheureusement, la surpêche, les changements climatiques, le trafic maritime ont fragilisé cette activité qui représente en 2021, 5.5% du PIB contre 7% en 2018 selon le ministère des pêches du pays. Fort de ce constat, les pêcheurs malgaches présents à la foire des ressources halieutiques qui s’est terminée le 31 octobre appellent le gouvernement à mieux réglementer l’accès aux ressources maritimes.

Évaluée à 750 millions de dollars par an, la moitié de cette production annuelle de poissons provient malheureusement de prises illégales. Aussi, l’un des grands défis du gouvernement malgache est de trouver le juste équilibre entre pêche économique et pêche responsable pour un accès équitable et juste aux ressources halieutiques.

À titre de rappel, la foire des ressources halieutiques est destinée à valoriser l’espace maritime malgache, assurer la visibilité des activités liées à la pêche. Aujourd’hui, plus de 1.5 millions d’habitants vivent de cette activité. Aussi, garantir une régularisation du secteur de la pêche en faveur des populations qui en vivent devient une priorité pour le gouvernement malgache.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com