Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Mauritanie : la Société nationale industrielle minière(SNIM) enregistre 1,647 milliard USD du chiffre d’affaires en 2021

La Société nationale industrielle minière(SNIM) de la Mauritanie a annoncé avoir réalisé en  2021, un chiffre d’affaires record de 1,647 milliard USD avec une augmentation de 35% par rapport au montant de 1,221 milliards USD enregistré en 2020 selon le rapport 2022 de l’entreprise. Cette embellie va permettre à la SNIM d’améliorer sa contribution à l’économie de la Mauritanie, pays dont le minerai de fer constitue le premier produit d’exportation.

La Société nationale industrielle et minière SNIM a réalisé un chiffre d’affaires record de 1,647 milliard USD en 2021, contre 1,221 milliards USD en 2020, soit une hausse de 35% note-t-on dans le rapport 2022 de la société. En outre, celle-ci a enregistré un résultat net de 879 millions USD durant l’année écoulée.

“La Snim est la société la plus performante de l’économie mauritanienne. Et elle pourrait s’occuper de toutes les industries naissantes en Mauritanie, si on lui en laisse les moyens. C’est une industrie qui en savoir-faire, donc il faudra faire confiance à son expertise et puis essayer de lui donner les moyens pour qu’elle soit une société qui va à la conquête du marché africain.”

Hamidine KANE, Docteur en Économie et Intelligence Economique, Mauritanie

La bonne santé financière que la SNIM a connu depuis 2020 a eu un impact positif sur l’économie mauritanienne. Cette société dont le capital est détenu à 78% par l’Etat mauritanien a contribué à hauteur de 10% dans les recettes budgétaires de l’Etat, 11% au produit intérieur brut et 43% des exportations du pays selon les autorités. 

“La Mauritanie pourrait exporter jusqu’à 18 millions tonnes de minerai de fer, mais dans le cadre actuel de la rue dynamisation de l’économie mondiale, il serait préférable que la Mauritanie n’exporte pas seulement son fer, mais crée des industries météorologiques et sidérurgiques et puis aussi reprendre toutes les exploitations minières qui se font en Mauritanie. Il faudrait que les politiques mauritaniennes essaient de revoir la stratégie de développement de la Mauritanie, en créant des industries à l’intérieur de la Mauritanie et exporter après des produits finis à l’étranger.”

Hamidine KANE, Docteur en Économie et Intelligence Economique, Mauritanie

Au titre de l’année 2021, la société nationale industrielle et minière de la Mauritanie a totalisé des ventes  à destination des marchés mondiaux estimées à 12 millions de tonnes de minerai de fer. Elle table sur des ventes de 13,5 millions de tonnes en 2022.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com