Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Niger : plus de 87 000 emplois créés par le gouvernement en 2021

L’emploi des jeunes a été considéré par la république du Niger comme une des priorités fondamentales pour promouvoir le développement et favoriser la croissance. A l’occasion de la fête du travail le 1er mai 2022, il est annoncé que plus de 87 000 emplois ont été créés en 2021 et environ 16.000 jeunes rendus autonomes. Toutefois des défis restent à être relevés quant à l’évaluation et à la révision de la politique nationale de protection sociale, ainsi qu’à l’élaboration du plan d’action gouvernemental pour résoudre l’équation du chômage.

Selon le ministère de l’emploi, du travail et de la protection sociale au Niger, environ 87074 emplois ont été créés en 2021 dont 21.594 permanents et 65.480 temporaires, avec 15 943 jeunes autonomisés et répartis dans les secteurs public et privé. Le message a été livré samedi 30 avril 2022 à l’occasion de la célébration de la fête du travail le 1er mai. 

Depuis quelques années, le gouvernement a fait de la question de l’emploi en général et de l’insertion sur le marché du travail des jeunes qui constitue près de 60% de la population, une de ses préoccupations majeures. La relative embellie qu’a connu récemment le pays sur ce front reste sans doute une bonne nouvelle et devrait conforter le gouvernement dans la poursuite de sa politique de promotion des emplois et de l’autonomisation de la population et particulièrement les jeunes.

Ibrahim Adamou LOUCHE, Economiste Niger

Même si l’année 2021 a été marquée par d’importantes mutations liées notamment à la crise sanitaire, le gouvernement dit faire assez d’efforts en termes de perspectives, marquées entre autres par l’adoption prochaine de la nouvelle politique nationale de l’Emploi. L’objectif est de créer les conditions appropriées en vue de promouvoir le plein-emploi productif et réduire les inégalités d’accès à l’emploi.  

Cependant, au delà de veiller à ce que ces créations d’emplois soient durables et décentes, les autorités doivent investir davantage dans le numérique et l’agriculture qui sont deux secteurs clés, suscitant au passage beaucoup d’engouement chez les jeunes, mais aussi pouvant dynamiser davantage l’économie du pays et par ricochet favoriser les plans d’emploi et réduire significativement la pauvreté.

Ibrahim Adamou LOUCHE, Economiste Niger

En matière de protection sociale, le Ministre chargé de l’emploi a annoncé des avancées relatives au taux de couverture sociale situé actuellement à 28,75%, à la mise en place de la mutuelle de santé des agents de l’Etat, qui sera bientôt fonctionnelle. On note par ailleurs l’élection du Niger comme membre titulaire à la commission de surveillance de la prévoyance sociale, dans le cadre de la conférence interafricaine de prévoyance sociale (CIPRES).

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com