Nigéria : un plan de 11 milliards USD pour développer le réseau ferroviaire

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

11.17 milliards, c’est le montant retenu par le gouvernement nigérian pour la construction d’une ligne de chemin de fer entre Lagos et Calabar. Cette route qui va désenclaver  plus de cinq villes est la résultante d’un accord de coopération avec la Chine.

Dans l’optique de faciliter les déplacements au Nigéria,le Conseil exécutif fédéral  a donné son accord pour le décaissement de 11,17 milliards de dollars. Ce financement issu de la coopération sino-nigeriane va servir à la mise en œuvre du projet de construction de la ligne ferrée reliant Lagos-Calabar. L’Objectif du Nigéria est de développer son économie non pétrolière en stimulant le transport des marchandises à l’intérieur du pays et jusqu’à ses ports maritimes.

L’extension de la voie ferrée entre ces deux localités permettra de desservir les États de Lagos, du Delta, Rivers, avec des connexions vers la ligne centrale desservant Abuja. Prévu pour une durée de 6 ans, une fois à terme, ce projet devrait renforcer la multimodalité du transport, en l’occurrence des marchandises dans le pays. 

En rappel, la finalisation de ce projet est la résultante d’un accord signé en 2014 entre le Nigéria et la Chine pour la construction d’une ligne de chemin de fer de 1 400 kilomètres reliant la capitale économique nigériane, Lagos, à la ville de Calabar. 

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback