Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

RD Congo : 25 millions de tonnes de cobalt à consacrer à la transformation énergétique

Avec des réserves de cobalt et de lithium s’élévant respectivement à 25 millions de tonnes et 400 millions de tonnes, la République démocratique du Congo se positionne comme acteur majeur de la transition énergétique dans le monde. Le pays a démocratisé son secteur minier pour attirer des investissements dans la logique d’impulser la transformation locale de ses minerais stratégiques.

La transition énergétique laisse présager un chamboulement dans la cartographie minière dans le monde. Appelés minerais du futur, le cobalt, le nickel et le lithium contribuent pleinement à assurer cette ruée vers des énergies plus propres. Selon le FMI, la valeur de ces métaux devrait se multiplier par 6 d’ici 2030. Dans cette perspective, la RDC, principal producteur mondial de cobalt et de lithium dont les réserves s’élèvent à respectivement à 25 millions de tonnes et 400 millions de tonnes, se positionne.

En matière de production d’énergie verte, la RDC se présente comme la solution mondiale. Pour encourager sa transformation, la RDC a procédé à la démocratisation de son secteur minier. Objectif, attirer des investissements dans la fabrication des batteries notamment. Une industrie qui représente environ 8 000 milliards de dollars.

Le défi pour la RDC est celui d’assurer la transformation locale de ses minerais. Un processus de transformation qui devrait contribuer à une hausse de 3 à 4% de l’économie congolaise. Dans cette perspective, le cobalt a été désigné minerai stratégique par le gouvernement de la RDC

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com