RD Congo : les enseignants des écoles publiques boycottent la rentrée scolaire

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

En République Démocratique du Congo, plusieurs établissements publics ont boycotté la rentrée scolaire programmée pour ce lundi 04 octobre sur toute l’étendue de la République. Les enseignants qui ont exhibé une liste des revendications mettent en exécution leur menace de grève rendant ainsi morose la rentrée scolaire, qui commence avec un mois de retard.

Au premier jour de la rentrée scolaire, c’est un constat un peu plus mitigé fait dans la plupart des écoles publiques. Ici au collège Boboto, l’une des plus grandes écoles réputées du pays, les enseignants qui avaient déjà annoncé ne pas reprendre le chemin du travail, ont tout simplement boycotté. Motif, plusieurs de leurs revendications, concernant l’augmentation des salaires et le paiement des nouvelles unités ne sont pas prises en compte.

Pour de nombreux parents rencontrés sur place, le boycott de la rentrée scolaire par les enseignants est la conséquence de la gratuité de l’enseignement de base. Ainsi,le programme serait mal exécuté, et ne donnerait pas les moyens nécessaires aux enseignants pour un enseignement de qualité, soutient Emmanuel Lumbu, un enseignant.

Il faut noter que la gratuité de l’enseignement en vigueur depuis 2020 divise non seulement les parents, mais aussi d’autres acteurs de l’enseignement en RDC. L’Église catholique, propriétaire d’un nombre important des établissements scolaires, fustige l’applicabilité de la gratuité. Elle estime que la prise en charge par l’État des enseignants n’est pas bien assurée et impacte sur la qualité de l’enseignement.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com