Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

RD Congo : l’ex-Premier ministre Augustin Matata annonce sa candidature à la présidentielle de 2023

L’ancien Premier ministre de la République démocratique du Congo, actuellement sénateur, Augustin Matata Ponyo a annoncé mardi 03 mai 2022, qu’il sera candidat à l’élection présidentielle prévue pour 2023 dans son pays. C’est au terme d’un congrès de son parti LDG, Leadership pour le développement et la gouvernance, qu’il a fait cette annonce.

Après sa rupture et son départ du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), l’ancien Premier ministre de Joseph Kabila et sénateur de la province de Maniema, Augustin Matata Ponyo a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle en République démocratique du Congo de 2023. L’annonce a été faite mardi 3 mai 2022, lors du premier congrès de son parti politique, le Leadership et Gouvernance pour le Développement (LGD). 

Je vous informe avoir décidé d’accepter votre choix porté sur la personne comme candidat, ayant un rêve pour notre pays. Un rêve comme celui de Patrice Émery Lumumba, d’avoir au centre du continent une puissance économique au service des Congolais, des Africains et du monde. Ce rêve est possible.

Augustin Matata Ponyo, Sénateur République démocratique du Congo

Pour faire aboutir son rêve, le sénateur devra d’abord se tirer de démêlées avec la justice congolaise. En effet, M. Matata Ponyo est accusé d’avoir détourné plus de 280 millions de dollars prévus pour la construction du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo sous l’ancien président Kabila. 

La candidature d’augustin Matata Ponyo, n’est pas un soit une surprise pour les observateurs de la vie politique de la RDC. L’homme a toujours cru en son destin national. Rappelez-vous alors premier ministre de Joseph Kabila, il était quasiment le dauphin désigné avant d’être sacrifié sur l’autel de l’alliance stratégique entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi. En dépit de ses devoirs judiciaires, Matata Ponyo est convaincu qu’en 2023 ce sera son tour. Une revanche qu’il voudrait prendre en tenant compte bien sûr des difficultés sécuritaire économique et social auquel est confronté l’actuel président et surtout en l’absence d’un vrai leader et d’un vrai candidat de Poids issu de l’opposition et proche de Joseph Kabila.

Cyr Makosso, Analyste politique République démocratique du Congo

Rappelons que Augustin Matata Ponyo a comparu devant la cour constitutionnelle de République démocratique du Congo le 15 novembre 2021. Pour l’heure, la Commission électorale nationale indépendante n’accepte pas encore les candidatures. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com