Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Tanzanie : un protocole d’accord sur la coopération et la sécurité de l’Oléoduc signé avec l’Ouganda

La recrudescence d’attaques terroristes aux frontières avec le Mozambique, le trafic illicite d’armes, la cybercriminalité sont des maux récurrents en Afrique de l’Est. Pour renforcer leur coopération et sécurisé l’oléoduc, l’Ouganda et la Tanzanie ont signé un accord  met en avant la nécessité de conclure le cadre de coopération en matière de défense et de sécurité entre les deux pays sur l’opérationnalisation du comité de sécurité intergouvernemental pour le projet d’oléoduc de pétrole brut d’Afrique de l’Est.

L’Ouganda et la Tanzanie ont signé un protocole d’accord sur la coopération et la sécurité de l’oléoduc. Cet accord met en avant la nécessité de conclure le cadre de coopération en matière de défense et de sécurité entre les deux pays sur l’opérationnalisation du comité de sécurité intergouvernemental pour le projet d’oléoduc de pétrole brut d’Afrique de l’Est.

Cet accord met en place un cadre juridique original de mutualisation des forces de sécurité et d’opérationnalisation de ces forces pour la protection de cet ouvrage économique qui est de nature à attirer les terroristes. On sait bien que les terroristes sont attirés par les gisements des matières premières et des infrastructures du transport de ces matières premières notamment les oléoducs. en mettant en place un tel cadre, cela peut être un modèle ou une source d’inspiration pour les pays de la régions qui ont en commun des ouvrages de protection économique.

Kerwin Mayizo, Analyste politique RD Congo

Avec cet engagement, les deux gouvernements entendent partager des informations et des renseignements, travailler conjointement pour faire face au terrorisme, la cybersécurité, le trafic d’armes.,

Si nous arrivons à activer le mécanisme de sécurisation, de traçabilité des armes à feu dans la zone, il est évident que l’on pourra assister à un repli significatif de la part d’attaque terroriste en vue de sécuriser les investissements internationaux. Mais ce qui est important de savoir c’est qu’il s’agit d’une guerre asymétrique ces mouvements terroristes restent des mouvements  tout à fait imprévisible qui peuvent surgir dans le néant ou dans l’incertitude.

Aboudramane Coulibaly, Analyste politique Mali

En Tanzanie comme en Ouganda, le terrorisme reste une menace majeure nécessitant des efforts et des mesures conjoints et proportionnés. Rappelons que depuis quelques années, l’Ouganda et la Tanzanie renforcent leur implication dans la lutte contre le terrorisme au niveau de leurs frontières et notamment avec le Mozambique.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com