Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Tchad : le jeune entrepreneur FIDELE NDIGUIYENA combat le chômage rural

Le chômage en milieu rural favorise l’exode massif des jeunes tchadiens vers les grandes villes du pays. Une situation qui vide les campagnes de leurs bras valides nécessaires pour les productions agricoles et pastorales. Dans ces conditions difficiles, certains jeunes essaient d’entreprendre et de créer des emplois en dépit de la rareté des ressources financières. C’est le cas du jeune NDIGUIYENA FIDELE, un jeune entrepreneur qui s’investit dans la formation des jeunes pour favoriser l’auto-emploi et le développement social.

Au Tchad, le manque d’emploi en milieu rural accentue l’exode massif des jeunes vers les grandes villes du pays. Mais quelques rares parmi eux résistent à la tentation pour entreprendre localement. C’est le cas, du jeune DIGUIYENA FIDELE qui s’est investi dans la formation des jeunes en sciences sociales. Son objectif est de contribuer à rehausser le personnel soignant de sa province qui manque d’agents de santé qualifiés.

L’exode rural engendre aussi la fuite massive des cerveaux locaux hors de leur région et affaiblit les productions locales. Pourtant, selon le jeune entrepreneur, la décentralisation et l’appui des structures d’encadrement dans les provinces peuvent davantage stimuler l’entrepreneuriat local et attirer des investissements.

En 2020 le gouvernement du Tchad a lancé un fond de 30 milliards de FCFA pour promouvoir l’entreprenariat. Toutefois les jeunes porteurs des projets en milieu rural comme DIGUIYENA FIDELE ne bénéficient pas des crédits bancaires qui leur permettrait de  se lancer, ou de développer leurs activités.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com