Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Togo : installation de 1000 entreprises de mécanisation agricole

A l’occasion du 62ème anniversaire de l’indépendance du Togo, le président Faure Gnassingbé a annoncé la création d’ici fin 2022 d’une agence de transformation agricole. Outre l’accès des agriculteurs au financement et à la protection sociale, le projet interviendra sur de nouvelles filières. L’initiative viendra en appui à la politique de développement de l’agriculture, un secteur qui représente plus de 40 % du Produit Intérieur Brut national selon l’exécutif.

D’ici fin 2022, le Togo sera doté d’une agence de transformation agricole, selon le chef de l’Etat Faure Gnassingbé dans son adresse à la nation à l’occasion de la célébration de la fête nationale le 27 avril 2022. Axé autour de la restructuration et l’accroissement des capacités d’intervention du Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA), le projet garantira l’accès des acteurs des chaînes de valeur agricole au financement, à l’assurance maladie et à la protection sociale.

Ça fait partie des feuilles de route de l’État, de favoriser la transformation des produits agricoles, il y a des financements qui ont été mis en place mais il n’y avait pas une agence pour coordonner spécifiquement ce secteur d’activités pour que les entrepreneurs, les jeunes notamment puissent transformer les produits agricoles et avoir une valeur ajoutée. Ceci participe donc à la politique pour donner de l’emploi aux jeunes et permettre aussi au secteur agricole d’être valorisé.

Charles BIRREGAH, Economiste Togo

Selon l’exécutif togolais, cette agence en voie d’opérationnalisation, misera sur le développement des techniques de l’irrigation. D’ici 2025, 10000 ha de périmètre irrigué goutte à goutte seront aménagés en faveur de 40 000 jeunes entrepreneurs, sur l’ensemble du territoire et 1000 entreprises de mécanisation agricole seront installées.

Pour y parvenir, les questions de standard doivent être de mise. Sur le fond de cette annonce, il va falloir identifier véritablement ces chaînes de valeur, dans le cadre régional et continental, pour permettre à ce que le Togo se positionne dans des chaînes de valeurs dont il dispose d’un avantage comparatif certain, pour éviter que ces projets ne soient des projets éphémères.

Kwami Ossadzifo WONYRA Economiste, Togo

Au Togo, l’agriculture représente plus de 40 % du Produit Intérieur Brut du pays, et occupe près de 65% de sa population active, selon les derniers chiffres officiels. Pour le compte de cette année, le budget prévisionnel du secteur est estimé à près de 45 milliards FCFA.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com