Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Togo : le Parlement approuve l’adhésion du pays au Commonwealth

Le Parlement du Togo a approuvé le 22 avril 2022, l’adhésion du pays au Commonwealth. Comme le Rwanda, le président Faure Gnassingbé souhaite relancer le développement du Togo sur le plan diplomatique, économique ou politique. 

Le Togo s’ouvre au Commonwealth. C’est l’une des résolutions adoptées à l’unanimité par le Parlement togolais le 22 avril 2022 au cours d’une séance d’information gouvernementale. En parachevant ce processus, l’Assemblée nationale souhaite encourager le Président Faure Gnassingbé à mener ce processus à son terme, huit ans après son lancement en procédant déjà au dépôt formel de candidature pour le sommet du Commonwealth en juin 2022 au Rwanda.

« Au-delà de l’ancien héritage politique britannique, l’Assemblée nationale assure au Togo la reconnaissance internationale d’un renouveau historico-politique. Sur le plan commercial, l’adhésion garantit un vaste marché extérieur pour l’exportation de produits nationaux togolais. Avec le Commonwealth, c’est plus de 2 milliards de consommateurs. »

Rapport de l’Assemblée nationale

Pour d’aucuns ce soutien est source de polémique étant donné que le Togo est un pays francophone et l’anglais ne faisant pas partie des langues couramment parlées. Aussi, le Parlement a tenu à le spécifier, le Togo ne quitte pas la francophonie, il va seulement renforcer les programmes d’enseignement de l’anglais et réactiver d’autres partenariats.

« Depuis l’accession du président Faure Gnassingbé au pouvoir, il y a une volonté réelle d’engager une diversification des partenaires. À travers une transition économique notamment orientée vers les pays de l’Est (la Chine, la Corée du Sud) donc on peut comprendre derrière cette décision cette volonté de diversifier ses partenaires, car l’anglais constitue aujourd’hui l’une des premières langues parlées dans le monde et en allant vers le Commonwealth cela pourra attirer les investissements du voisin ghanéen qui reste très compétitif en matière d’attraction des investissements »

Aboudramane Coulibaly, Analyste politique

Grâce à son modèle de développement, le Commonwealth permettra au Togo comme au Rwanda, de diversifier ses relations diplomatiques, économiques afin d’élargir le champ de ses rapports étatiques. Pour rappel, plusieurs pays francophones ont ou vont adhérer au Commonwealth, le Rwanda en 2009, le Togo en 2022 et bientôt le Gabon.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com