Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Togo : les préfectures érigées en circonscriptions électorales dès 2023

L’amendement au Code électoral à l’Assemblée Nationale le 24 mai 2022 met la loi électorale du pays en phase avec les enjeux des élections régionales prévues en 2023. Selon les députés togolais, l’adoption de ce texte marque une étape significative dans le processus de décentralisation. Dans le même temps, la charte des partis politiques a aussi été modifiée dans le pays.

La modification du Code électoral adoptée à l’Assemblée nationale du Togo le 24 mai 2022, cadre la loi électorale du pays, aux enjeux des élections régionales prévues en 2023. Selon les députés togolais, l’adoption de ce texte marque une étape significative dans le processus de la décentralisation, la préfecture ayant été désignée comme circonscription électorale.

“Dans un cadre normatif, en matière de Code électoral, la création des préfectures pourrait être une avancée réelle dans la perspective de l’organisation des élections régionales. Faut-il d’ailleurs rappeler que les préfets constituent les relais de l’administration centrale, notamment dans l’administration territoriale en matière de supervision de la régularité des scrutins électoraux au niveau des régions”

Aboudramane COULIBALY, Analyste politique

L’autre texte modifié est la charte des partis politiques. Le texte établit de nouvelles conditions pour la création de partis politiques par des Togolais d’origine et une augmentation du nombre de membres fondateurs en vue d’une plus grande représentativité. Les modalités d’attribution des aides financières de l’État aux partis politiques ont également changé. Selon la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan, les modifications apportées  affermissent le droit électoral et contribuent à l’assainissement de l’environnement politique.

“De ce point de vue, nous encourageons le gouvernement à mettre en œuvre ces modifications afin de traduire dans la réalité la noble ambition du Président…en faveur d’un agenda collectif de paix, gage d’un développement durable et inclusif »

Chantal Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale”

En avril 2022, le président Faure Gnassimbé a assuré de la tenue des élections régionales l’an prochain. En prélude de ces échéances électorales des étapes cruciales ont été franchies notamment des discussions entre partis politiques, l’ adoption d’une loi reconnaissant les régions comme collectivités territoriales ainsi que l’élection des membres de la Ceni, en mars 2022.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com