Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Tunisie : 3,9 milliards de dinars générés par le secteur du tourisme

En un an, les recettes touristiques de la Tunisie ont augmenté de 85%.  A fin novembre 2022, les recettes sont estimées à 3,9 milliards de dinars, contre 2,1 milliards de dinars en 2021, soit une augmentation de 85%. Cette performance résulte  des efforts du gouvernement,  de la reprise des vols et de l’assouplissement des conditions d’entrée en Tunisie. 

Après une baisse de 82,1% en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, l’activité touristique en Tunisie avait renoué avec la hausse en 2021. Les données de la Banque Centrale de Tunisie révèlent que ces recettes ont atteint 3,9 milliards de dinars à fin novembre 2022, contre 2,1 milliards de dinars à la même période en  2021. Entre janvier et le 10 septembre 2022, ce sont 4,1 millions de touristes qui ont visité la Tunisie d’après les chiffres officiels du gouvernement. 

“ Le tourisme est très important pour l’économie tunisienne car il est pourvoyeur de devises et a un effet d’entraînement sur d’autres secteurs d’activité tels que le transport, la communication, le commerce, l’artisanat et le bâtiment. La Tunisie dispose de 300 km de côte et a un possibilité avec les principaux marchés européens et français en particulier. À noter que le covid 19 a réduit de 81 % le nombre de touristes qui visitaient la Tunisie. Mais ce que nous constatons actuellement, n’est rien qu’un retour à une situation normale .” 

Boubacar BA, Journaliste

Afin de consolider cette reprise et de définir les grandes lignes de promotion du tourisme à court et moyen termes, le gouvernement tunisien a mis en place un Plan de relance touristique post-Covid. Le secteur touristique contribue au PIB de la Tunisie avec une part qui varie entre 7 et 14 %.

“ Mais ce retour à la situation normale ne doit pas faire oublier au gouvernement tunisien une priorité qui est d’orienter le tourisme vers un tourisme plus durable, respectueux de l’environnement, la concentration sur les expériences touristiques locales, le renforcement de la capacité des entreprises existantes. Le gouvernement tunisien devrait aussi veiller à proposer d’autres produits. Il pourrait par exemple s’orienter vers un tourisme nomade et essayer d’explorer le Sahel qui peut être pourvoyeur de devises. »

Boubacar BA, Journaliste

Le ministère du tourisme tunisien indique que, le manque à gagner du secteur des suites de la pandémie de coronavirus s’élève désormais à environ 9 milliards de dinars. Il prévoit un retour à la normale de l’activité touristique en Tunisie en 2024. 

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com