Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Zimbabwe : récolte de 380 000 tonnes de céréales prévue fin 2022

Le Zimbabwe sera autosuffisant en blé d’ici la fin de 2022. Le gouvernement prévoit une récolte de 380 000 tonnes de blé. Le Zimbabwe tente de se remettre de deux décennies d’insécurité alimentaire induite par de fréquentes sécheresses et des contraintes économiques liées aux sanctions occidentales imposées depuis 2003.

Le Zimbabwe annonce qu’il sera autosuffisant  en blé d’ici fin 2022. Le gouvernement zimbabwéen prévoit une récolte de 380 000 tonnes de blé, soit 20 000 tonnes de plus que les besoins nationaux de cette denrée céréalière. Confronté à la hausse du prix des aliments depuis mars 2022, le Zimbabwe a décidé de développer le potentiel agricole local pour augmenter ses réserves nationales, qui devraient atteindre 13 mois d’approvisionnement en blé dès la fin de cette année.

Nous sommes très confiants que les aspirations de tous les Zimbabwéens telles qu’énoncées par la vision 2030 pourraient être réalisées beaucoup plus tôt. Nous avons tous un rôle à jouer et c’est vraiment possible. Ce type de récolte est très crucial pour maintenir la dynamique enregistrée dans le secteur agricole.

Vangelis HARITATOS, Vice-ministre en charge de l’Agriculture

La hausse de la production de blé au Zimbabwe est le résultat de la mise en œuvre d’un partenariat public-privé impulsé par le gouvernement. Cette initiative a permis d’augmenter la surface cultivée passée de 66000 hectares en 2021 à 79000 hectares en 2022. Parallèlement, l’exécutif zimbabwéen impose au secteur privé d’ acheter 40% du blé sur le marché local, un pourcentage qui pourrait passer à 60% en 2023.

Nous percevons l’économie qui est le secteur privé dirigé par le gouvernement comme un rôle clé de facilitateur et la création d’un environnement réglementaire. J’aimerai conseiller aux agriculteurs d’être attentifs et scrupuleux lorsque vous vendez vos produits ainsi que d’éviter d’éviter le marché parallèle, en particulier ceux qui ont des cultures sous contrat.

Vangelis HARITATOS, Vice-ministre en charge de l’Agriculture

En 2020, le pays a lancé la Stratégie de transformation du système agricole et alimentaire pour accélérer la production et la croissance agricoles. Le Zimbabwe, ancien grenier à blé d’Afrique australe, tente de se relever de deux décennies d’insécurité alimentaire induite par de fréquents épisodes de sécheresse et des contraintes économiques liées à des sanctions occidentales imposées depuis 2003.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com