Afrique centrale : la superficie des aires protégées a doublé en 20 ans

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La superficie des espaces protégés de l’Afrique centrale a doublé au cours des 20 dernières années, s’étendant à 800 000 Km² actuellement, soit 15% de l’ensemble des territoires terrestres de la sous-région. Si ces efforts ont été salués par la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac), des améliorations dans la gestion des aires protégées sont toujours possibles.

Le couvert végétal de l’Afrique centrale est au vert. La Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) a indiqué que les surfaces protégées de la sous-région ont augmenté en termes de superficie. Ainsi, les aires protégées représentent actuellement près 800 000 km², soit environ 15% des territoires terrestres.

En Afrique centrale, les aires protégées ont doublé en nombre et en taille depuis vingt ans. C’est la traduction d’un engagement de plus en plus croissant des Etats de l’Afrique centrale en faveur de la conservation de la biodiversité. Les actions sont saluées par la Comifac, mais des améliorations sont nécessaires.

Les espaces protégés d’Afrique centrale sont principalement menacés par l’exploitation pétrolière et minière. Des chiffres de l’Observatoire des forêts d’Afrique centrale révèlent que des permis que 50% des surfaces protégées sont déjà destinés à l’exploitation pétrolière et 10% à l’exploitation minière.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page
Feedback