Afrique : le défi de l’accès aux données au cœur de la lutte contre le changement climatique

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La 3ème édition du Sommet Climate Chance Afrique s’est tenue en format virtuel du 15 au 17 septembre 2021. La rencontre qui a duré 3 jours a permis aux acteurs non-étatiques du continent d’échanger sur l’accès aux données climatiques et énergétiques.

Le Sommet Climate Chance Afrique 2021 s’est tenu sur trois jours en format virtuel, en raison de la pandémie du covid-19. Cette 3ème édition a rassemblé la plus grande communauté d’acteurs non-étatiques en Afrique à savoir les autorités locales, entreprises, ONG, syndicats, mouvements de jeunesse, peuples autochtones, organisations de femmes, scientifiques, les représentants du monde agricole. Ces groupes majeurs ont pour engagement la lutte contre le changement climatique et leurs réseaux, en relation avec les autorités nationales.

Cette édition a mis en lumière les questions urgentes en matière de changement climatique et d’accès au financement climatique au niveau local dans la région subsaharienne. Durant les débats, l’accès aux données climatiques et énergétiques pour les acteurs locaux a été soulevé à plusieurs reprises. Selon les scientifiques, le partage d’informations sur le climat est essentiel pour que les acteurs non-étatiques africains puissent élaborer des stratégies environnementales efficaces et pour pouvoir s’adapter au changement climatique.

Notons que la COP 26 se tiendra à Glasgow au Royaume-Uni en novembre 2021, alors que la COP 27 de 2022 se tiendra sur le continent africain, dans un pays encore à définir.

NewsExpress

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com