Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Le président de la CEDEAO Umaro Sissoco Embaló présente sa feuille de route

Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló, désigné président de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) le 03 juillet, présente les priorités de son mandat, dans un entretien exclusif accordé à Africa24. Le suivi des médiations au Mali, au Burkina Faso et en Guinée, parmi les centres d’intérêt du nouveau président de la CEDEAO.

Dans un entretien exclusif accordé à Africa24, le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló, qui assure la présidence de la CEDEAO, réaffirme son engagement à promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique de l’Ouest. Des conditions préalables à la réintégration dans la CEDEAO du Mali, du Burkina Faso et de la Guinée, trois pays frappés par des coups d’Etat.

On a désigné des médiateurs dans le cas du Mali il y a le président Goodluck Jonathan et il y a le président Issoufou qui est très expérimenté qui a déjà trouvé un accord très important la libération des rauques ils ont rendu leur passeport je pense que les autorités militaires du Burkina Faso ils ont beaucoup de respect pour les médiateurs on vient de désigner aussi le président Yayi Boni en Guinée Conakry et ca déjà c’est très important.

Umaro Sissoco Embaló, Président en exercice de la CEDEAO

Pour mener à bien son mandat, le président Embaló a dressé la feuille de route de CEDEAO. Pour les trois pays dirigés par l’armée, et auprès desquels des médiateurs ont été mis à contribution pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel. Il émet le vœu de voir un rapprochement entre le président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall et les autorités de transitions desdits pays.

Heureusement aujourd’hui on a le président en exercice de l’Union africaine qui est ouest africain président Macky Sall si il pourra quand même aussi effectuer une tournée dans ces trois pays  ca peut renforcer nos frères il faut aussi qu’on les mettent en confiance et là moi quand je serai au Mali Guinée Conakry Burkina Faso, il y a déjà une feuille de route il y a déjà une recommandation de la CEDEAO.

Umaro Sissoco Embaló, Président en exercice de la CEDEAO

En tant que plus jeune président de cette instance, à 49 ans, le président Embaló envisage au cours de son mandat de stabiliser la situation de la région ouest-africaine et de renforcer l’intégration au sein de l’espace communautaire.

Agenda

Bouton retour en haut de la page

CONTACTEZ NOUS

xxxxxxx@yyy.com